THE MIDNIGHT REVOLUTION DESPRES

 

Les apéros sonores de La Nouvelle Vague 

Date : 7 février 2019
Style : Cold Wave, Dream Pop, Electro Pop, Pop
Lieu : La Nouvelle Vague, Saint-Malo (35)

Notre avis :


Par Mike S.

Soirée découverte à La Nouvelle Vague ce soir, avec deux groupes qui commencent à faire parler d’eux : Le groupe THE MIDNIGHT ROVOLUTION, originaire de Rennes et St Malo, qui flirte avec la Cold Wave et la Dream Pop ; et le duo angevin DESPRES conduit par Camille Després et Raphaël Thuïa qui surfe sur une vague Electro Pop blafarde. Deux groupes assez différents mais qui pourtant se rejoignent par les climats qu’ils installent sur chacune de leurs compositions. 

C’est d’abord THE MIDNIGHT ROVOLUTION qui avait attiré notre attention dans le programme de La Nouvelle Vague, il y a quelques semaines. Le clip/live de Love in London enregistré dans le cadre des Transmusicales 2017 avaient tout particulièrement attiré notre attention, de par la maîtrise vocale de sa chanteuse Lys, entre classique et profane, et le registre musical du groupe à la frontière de divers the-midnight-revolution-2019-setlist600courants, à la manière des Cranes, des Cocteau Twins, des Dead Can Dance… quelque part entre Dream Pop, World Music et Cold Wave.

En version live, ce soir, dans une salle dont la sonorité n’est pas très favorable au groupe, Lys et ses musiciens parviennent tout de même rapidement à recréer leur univers hypnotique, entre rêve et réalité. Envoûtante, sa voix plane, légère, sur les notes de guitares, pleines de reverb’ donnant une couleur plus Folk par endroit, façon Tarnation ou plus sombre et hypnotique à d’autres, dans la veine de Mazzy Star.

Il y a quelques semaines à peine le groupe jouait à Adelaïde en Australie. Et ce soir, c’est pour fêter la sortie de leur premier album éponyme qu’ils livrent leurs chansons sur la scène malouine. De quoi imaginer pour le quatuor un avenir flamboyant dans la décennie à venir ! Le concert est assez court, d’autant qu’on avait manqué les deux premières, mais on passe un très bon moment. Le groupe nous promettait de toucher l’imaginaire. Promesse respectée. Impression douce et agréable ! Et ça fait un bien fou !

the-midnight-revolution-2019-05-600

Quelques minutes pour modifier la disposition de la scène, retirer les instruments du premier groupe et installer ceux (?) du suivant. Cela nous laisse le temps d’aller voir les Midnight Revolution à l’entrée de salle, pour discuter un moment et découvrir leur premier album à vendre à un prix très modique.

Et puis, c’est au tour de DESPRES de prendre le relais. Nouvelle ambiance musicale, nouveau climat aussi. Le duo Electro Pop va tenter lui aussi d’hypnotiser son auditoire. Pour cela, Camille entame une douce danse répétitive. Sa voix, au début du concert, a bien du mal à sortir de sa gorge. Trop aiguë pour elle ou pas assez chauffée. On se concentre alors plus sur sa plastique hypnotique et ses quelques pas de danse digne d’une charmeuse de serpent, ainsi sur les notes electro de Raphaël de plus en plus entraînantes. Juste un clavier et quelques boites à effets pour créer le décor sonore de ce concert.

despres-2019-05mb

Avec le set qui avance, les chansons s’enchaînent, assez similaires les unes aux autres. Camille nous précise un moment que leur nouvel EP sort le lendemain. Une avant première donc ce soir en découvrant des titres extraits de Bleu Sauvage (Label Play Two). Mais toujours aussi monolithique, de prime abord, la musique a quelque chose de mélancolique et de froid. Les lumières vertes pales provoque aussi ce climat froid et sombre. Les impressions sont parfois similaires à celles ressenties sur les concerts de Daho (ses deux dernières tournées Blitz et Diskönoir Tour) ou de AaRON, quelques mètres plus bas, il y a 3 ou 4 ans. La voix de Camille est alors maintenant plus audible, elle-même plus à l’aise sans doute, parfois moins distante. Elle prend de la puissance et du volume. Elle passe au dessus des beats electro de Raphaël sur les derniers titres, mais reste finalement assez impassible, à quelques rares sourires près. Est ce un style que le groupe se donne ? une volonté de rester dans son monde autistique ? Ce qui est sûr, c’est qu’il est plus difficile de rester absorbé par les nappes electro, les longues notes synthétiques et glaciales de la musique de Després que sur le set précédent de TMR.

despres-2019-09-600

De fait, nous ne sommes pas restés jusqu’au bout, laissant le public peut-être plus touché que nous par cette musique qui participe à sauver la planète en provoquant une vague de refroidissement climatique… Il faut peut-être laisser au duo un peu de temps, comme il en a fallu à Jeanne AddedFishbach, ou Christine & The Queen, pour briser la glace. Il faudra que l’on réessaie une autre fois, car il y avait des choses, tout de même, de la mélancolie, des mélodies souterraines…


Plus de photos de Després à voir sur facebook.

Plus de photos de The Midnght Revolution à voir sur facebook.

Prochaines dates 2019 pour Després : 
18/02/19 — Release Party / Pop Up @ Paris
22/02/19 — I.Boat @ Bordeaux (33)
23/02/19 — La Mamisèle @ Saubrigues (40)
09/03/19 — Café Provisoire @ Manosque (04)
12/04/19  Le Chabada @ Angers (49)
13/04/19 — Le Fil @ St Etienne (42)