Lady H – Reconnection

2016 – 12 titres – 47’00
Label : In ouïe Distribution
Style :  Blues Rock Pop Groovy
Origine : France, Auvergne-Rhône-Alpes, Saint-Etienne
Date de sortie de l’album :  16 février 2016

Notre avis :


par Mike S.

Partant d’une base Blues Rock, Lady H ne reste pas une seconde enfermé dans un carcan, déchirant toutes les étiquettes, qu’on aurait pu leur coller dans le dos. Originaire de la région de Saint-Etienne, le groupe défie les lois du Rock’n’Roll en proposant, côte à cote, un florilège issu de plusieurs influences du Blues au Rock, de la Pop au Folk. Pas de barrière, pas de frontière, juste de l’exaltation !

Reconnection commence par une balade Folk, simple, sombre, pleine de retenue, puis le guitariste se fait plus présent, insistant sur la tension des cordes d’une guitare avec son vibrato, avant d’être rejoint par d’autres cordes, celles d’un violon plaintif. Train station progresse ainsi près de 6 mn durant, avant d’atteindre les cimes.  Difficile, après une telle ascension, de parvenir à reprendre son souffle ! Pourtant, Lady H ne vous en laisse pas le temps, imposant une nouvelle épreuve, sur un rythme dynamique, en haut-talons cette fois (High on Heels), balançant un single Pop disco, dans la veine des Tahiti 80. Un drôle de contrepied, qui se poursuit avec Trapped, plus groovy. Avant d’effectuer le virage à 90 degré, avec Desert of Respite et Boogy Bogey Man, touchant alors du bout des doigts, l’esprit Blues’n’Roll des Led Zep.

L’album propose ensuite un peu de respiration, le temps de deux balades Folk et mélodieuses, Floating away, mêlant sobrement instruments organiques et claviers à la voix mesurée de son chanteur, et Monster wave, guitare sèche et violon, totalement dépouillé, qui ne laisse apparaitre que l’essentiel, l’émotion ! Mais ce n’est bien qu’un intermède, pourrait-on dire, car Lady H reprend du poil de la bête, paré pour un second round, plus noir, plus Blues, préparant le terrain du dernier titre, cette Travel song, qui vous colle définitivement au mur !

Reconnection est un album d’appropriation et de restitution de 50 ans d’expériences ROCK, de Robert Plant à Jack White, pour un résultat qu’on peut, sans rougir, définir comme époustouflant !


Facebook / Site officiel