festival-moissons-rock

Les Moissons Rock

The Dukes + Bertignac + Miss America

Les 13, 14, 15 et 16 Mai 2015 – Juvigny (51)

Notre avis :


La 21ème édition des Moissons Rock a été lancée de la plus belle des manières. Au programme de cette première journée très rock : Miss America, Bertignac et The Dukes. Et que de monde ce soir sous le chapiteau de Juvigny !

MISS AMERICA

C’est Miss America qui a eu l’honneur d’ouvrir le bal. La formation originaire de Monaco est composée de Tommy Roves au chant et à la guitare, de Dimitri Walas à la guitare, de Lola Evangelista à la basse, et de Morgane Taylor à la batterie. Alors que Dimitri et Lola affichent des tenues à l’effigie de l’URSS, Tommy et Morgane mettent en avant le drapeau américain. La voix de Tommy Roves est plutôt rauque, avec un timbre proche de Joe Cocker ou de Lemmy Kilmister. Miss America nous a présenté les extraits de leur EP, dont le morceau Sextasy. Ce titre a d’ailleurs amené des applaudissements nourris du public. Le refrain sera même repris en choeur. L’ensemble est très rock, teinté de blues avec un rendu très puissant. Les membres de Miss America se prendront en photo avec le public pour immortaliser ce beau moment. Belle ambiance déjà !

Miss America : Itunes / Facebook / Twitter

Miss America 2015

BERTIGNAC

C’est au tour de Bertignac de prendre possession de la scène. Nous sommes d’ailleurs surpris de le voir arriver à ce moment-là de la soirée, car nous pensions qu’il clôturerait cette première journée. Le set commence énergiquement par  » Qui A Vu Ma Guitare ? » avant d’enchaîner avec « Confidences De Ma Junior » et « Suis Moi ». Le nouvel album a été ainsi présenté. Puis c’est « Je Joue » qui est lancé, nous ramenant quelques années en arrière. Bertignac alterne les anciens et les nouveaux titres. Les tubes sont joués : « Cendrillon », avec une intégration de « So Lonely », puis « New York Avec Toi ». Quelques taffes à la cigarette électronique, le temps de s’éponger un peu, et il lance une chanson d’amour : « Coeur Ouvert ». Puis c’est du blues qui est annoncé avec humour, un truc qu’il a composé il y a longtemps pour Eric Clapton… « Have You Ever Loved A Woman » est envoyé avant « Embrasse Moi » et « Mes Icones ». Ce morceau est dédicacé aux Rolling Stones. Pour faire chanter et danser : « Ça, C’est Vraiment Toi » embraye sur « Satisfaction ». Après le rappel, c’est « Un Autre Monde » en version instrumentale qui laisse le public chanter. « Ces Idées Là », commencé seul sur scène avant d’être rejoint par l’ensemble des musiciens, termine ce set en apothéose. Comme à chaque fois, une très belle prestation !

Bertignac : Site officiel / Facebook / Twitter

Bertignac 2015

THE DUKES

Le set de The Dukes commence par des animations projetées sur la batterie et les caissons. Ils sont 2 sur scène : François « Shanka » Maigret, au chant et à la guitare, et Greg Jacks à la batterie. Ce n’est pas chose facile de passer après Bertignac, mais le duo a réussi le pari et a su captiver le public resté nombreux. Casquette américaine sur la tête, Shanka avec son comparse Greg Jacks ont pu nous présenter leur album « Smoke Against The Beat », dont sont extraits les titres « Just In Case », « Black Hole Love », « Daisy’s Eyes »… C’est « Don’t Die A Copy » qui devait en principe terminer le set, mais les applaudissements du public en ont décidé autrement avec un rappel. Quelle belle surprise encore une fois, avec cette formation évoluant dans le rock noisy, avec des saveurs de blues et de punk. The Dukes a réussi à électriser le chapiteau avec la puissance des riffs de guitare et une énergie exceptionnelle à la batterie. Très très belle soirée !

The Dukes : Site officiel / Facebook / Twitter

The Dukes 2015

Les Moissons Rock : Site officiel / Facebook / Twitter

Photos : Dimitri D.