Sébastien Polloni – Ravines

2015 – 11 titres
Label : Les Imprudences, L’Autre Label / Differ-Ant
Style : Chanson
Origine : France, Clermont-Ferrand
Date de sortie : 20 avril 2015

Notre avis :


Par Mike S.

Sébastien Polloni se met à découvert en délivrant ce premier album de chansons pop mélancoliques, habitées de souvenirs, de remords, de regrets.

Aidé de sa guitare acoustique et de deux musiciens (Patrice Delsol : guitare électrique et Papillon : clavier, Ukulélé, Chœurs), Sébastien habille ses mots de mélodies simples et entrainantes. A la manière d’un Miossec adolescent ou d’un Luke, toute première période (La Vie presque, en 2001), il tente de viser les cordes sensibles qui hantent nos cœurs grenadine (Ravines, Le pont des arts). Il fait penser à Superflu aussi, à bien des égards, à Raphaël aussi.

Souvent fleur bleu, la musique et les mots de Sébastien Polloni sont d’un naturel abordable. Même mon fils de 8 ans, dès la première écoute, me chantonnait le refrain de Dis-moi (« où sont passées les heures où je te vouvoyais.. »). Sans doute aussi le titre le plus facile du disque, avec le suivant Dans la pénombre, bien mis en avant sur le disque… « Reste, on se cachera là dans la pénombre… ». C’est souvent avec le clavier de Papillon que le ton devient plus grave, plus sombre, comme sur Les Etendues. Le texte est d’ailleurs déjà moins dans la réalité, on passe dans l’imaginaire. La mélancolie s’immisce encore dans La promesse, dans  Rose-Croix. Dans cette douce ambiance de Spleen idéal poétique, les rayons du soleil parviennent à se frayer un chemin, en tout fin d’album, le temps du titre, Les Cowboys et les Fées, avec une parole positive, la promesse d’un mariage à venir. Quoi que, quand on sait comme se finissent les 2/3 des mariages… 😉 Le dernier titre, Si simple, le plus long du disque, heureusement, nous ramène à l’atmosphère générale dépressive de l’album.

Premier album, Ravines a les qualités et les défauts de la jeunesse, avec sa fraicheur, sa naïveté, sa simplicité et ses références innombrables. A découvrir pour se faire sa propre impression.

Site officiel / Facebook