rivierenoire201501Rivière Noire : Le Partage des Eaux

Lieu : Café de la Danse, Paris (75)

Date : Samedi 18 avril 2015

 

 

Notre avis :


Par Annie Claire

Deuxième groupe programmé par le Café de la Danse pour le Disquaire Day, samedi 18 Avril 2015, Rivière Noire a été super bien accueilli et salué d’une standing ovation des plus chaleureuses.

rivierenoire201502

Cette musique métissée, douce et puissante est exécutée de main de maître par trois chanteurs incroyablement charismatiques : le chanteur brésilien Orlando Morais, le guitariste chanteur Pascal Danaé, l’artiste au béret, et le bassiste Jean Lamoot, célèbre pour ses réalisations d’albums (Bashung, Noir Désir, Salif Keïta…).
Quand sur scène s’avance doucement Orlando, le chanteur, souple dans ses baskets, la salle ressent toute la force tranquille que l’artiste s’apprête à transmettre aux quelques centaines de personnes présentes. La musique s’impose à travers sa voix toute en retenue et en générosité. Sa façon de chanter est fascinante, la qualité de l’accompagnement musical parachève l’envoûtement qui ne fait que commencer. Bon, il s’agit de sonorités mandingues, issues des pays de la châleur, certes, mais la posture du groupe contribue à nous faire entrer dans l’ambiance africano/brésilienne, d’emblée.

rivierenoire201503

Les chansons se succèdent, les langues se mêlent, on a vraiment l’impression de tout comprendre, c’est doux comme du blues, c’est fort comme leur volonté de partage. On y reconnaît le portugais brésilien, un peu de français, il y a des dialectes locaux super dépaysants et qui sonnent proches à la fois. C’est Pascal qui a composé les musiques bien enveloppantes. Quelques sonorités locales sont données par un habile joueur de Kora. On déguste, on se régale d’un bout à l’autre de l’immense salle, et la température monte. Un climat tropical s’installe au Café de la Danse, les vestes tombent… Bamako, le Mali, le Brésil, Londres, Paris, on est bien partis pour faire la traversée avec eux.

Le groupe Rivière Noire a sorti un premier album en 2014, qui a remporté dans la foulée les Victoires de la Musique 2015 dans la catégorie Musiques du Monde. Il s’en est suivi un passage au 104 à Paris, et leur tournée se poursuit, en faisant de plus d’adeptes dans les pays où l’on manque un peu de soleil.