Kent – Scherzando

2017 – 10 titres – 42’28
Label : Athome
Style :  Chanson, Rock
Origine : France, Lyon (69)
Date de sortie de l’album : 16 septembre 2022

Notre avis :


par Mike S.

Une pochette avec un nouvel autoportrait sur fond bleu illustre « Scherzando », le 17e album studio du chanteur et dessinateur Kent, qui a fêté en mars ses 65 ans. Il ne rajeunit pas, certes, mais il se bonifie avec les années. 5 ans après « La Grande Illusion« , il marque un retour inattendu en compagnie de Marc Haussmann aux claviers et Alice Animal à la guitare électrique. 

Les années l’avaient un peu usé. Le confinement n’a pas souvent été bénéfique pour les artistes. Mais qu’importe, après quelques doutes, le chanteur lyonnais est de retour avec un tout nouvel album, comme un rappel à la simplicité et à la légèreté. « Scherzando », le bien nommé.

Pour ce nouvel album, l’artiste a voulu, tout d’abord, rendre un hommage à sa ville natale, Lyon, avec le single « Ma ville » qui nous donne l’occasion de croiser son regard avec un très beau clip en forme de road movie dont l’issue est une déambulation dans les quartiers lyonnais. Le single donne aussi le ton au reste de l’album, une sorte de spleen poétique, autour de thèmes personnels ou plus univers (Chasseur Cueilleur).

Parmi les onze nouvelles chansons, il y a un duo en compagnie d’Alice Animal, plus habituée à des chansons pop rock plus rythmées. Et deux reprises, dont une de Georges Moustaki, Il est trop tard, sur une orchestration douce et ensoleillée. Kent avait déjà travaillé sur une reprise de Moustaki lors d’un album des Tit’Nassels (« Chanson Cri« ). Et comme un contre-pied, il s’adresse à nous, à toi, à Ta Liberté, tel un poids lourd à porter.  A noter aussi, aux manettes, comme pour le précédent opus, la présence de David Sztanke, du groupe Tahiti Boy & The Palmtree Family. Cette collaboration fait ressortir des sons plus électriques, comme sur le titre Les remords, les regrets, qui hésite entre mélancolie et tension électrique, à la manière de certains titres de Dominique A.

Dans ce nouvel opus, Kent remet un pied devant l’autre pour mieux repartir, tout en gardant les yeux fixés sur le long chemin parcouru. De quoi nous livrer une petite douzaine de balades empreintes d’une grande nostalgie, dans la continuité du superbe et inégalable, La Grande illusion.


Tracklist :
01. Ma ville
02. Les remords, les regrets
03. Dans ta peau (en duo avec Alice Animal)
04. Chasseur-cueilleur
05. Il est trop tard
06. Ta liberté
07. Déjà venu chez toi
08. La dernière fois
09. Sur la page blanche
10. Reviendras-tu me voir ?
11. Scherzando Express


Facebook / Site