Le Jardin Du Michel 2021 vignetteLe Jardin Du Michel /

16ème Édition /

Les 03, 04 et 05 Septembre 2021 – Toul (54) /

Notre avis :


La 16ème édition du Jardin Du Michel s’est déroulée les 03, 04 et 05 septembre 2021 ! Après avoir dû annuler en 2020 suite à la crise sanitaire, le JDM a été repoussé cette année de juin à septembre. Du soleil, de la bonne humeur, des sourires jusqu’aux oreilles, des déhanchés endiablés, des artistes remontés à bloc et des bénévoles plus motivés que jamais… Cette « Limited Edition » restera gravée dans les mémoires. À la grande joie des organisateurs et des artistes, 11 000 festivaliers ont répondu présent lors de ces 3 journées. 3 jours de fête avec différentes ambiances musicales, et un seul et même état d’esprit : la joie de se retrouver ! Cette année, quelques modifications ont été opérées. Pas de seconde scène sur l’eau, remplacée par un corner où s’enchaînent les DJ entre deux concerts. Reggae, ska, électro, hip-hop, rock… Suivant sa ligne de conduite originelle, Le Jardin du Michel a une nouvelle fois concocté une programmation éclectique.

La première soirée faisait la part belle au rock avec KO KO MO, BANDIT BANDIT et LAST TRAIN. C’est avec KO KO MO que les festivités ont été lancées. Les 2 nantais ont assuré le show avec un mix de rock et de blues, mâtiné de pop des seventies. Le public s’est enflammé avec ce duo explosif venu jouer dans le public. Un autre duo a pris la suite : BANDIT BANDIT, au son très influencé rock sombre, mais totalement actuel. Un mix d’ancien et de moderne, élégant, qui fonctionne bien, avec des riffs entêtants et lancinants de l’un qui résonnent avec la voix de l’autre. Le couple impressionne avec ses textes coups de poing dans un gant de velours. Pas difficile d’enchaîner ensuite avec LAST TRAIN. Jeunes, mais plein d’expérience, la quatuor alsacien a séduit le Jardin Du Michel par son rock à la fois respectueux des canons du genre, mais aussi moderne et décoiffant. LAST TRAIN a remis les guitares au centre du village rock, et c’est très bon ! Avec un jeu de scène pêchu et un son parfait, ils ont conquis le jeune public du JDM, mais aussi les plus anciens aux tempes grisonnantes, souvent un peu réticents à laisser la nostalgie au vestiaire pour s’enthousiasmer pour des jeunots ! LAST TRAIN a mis tout le monde d’accord !

La soirée s’est poursuivie avec le reggae de NAÂMAN qui a repris ses classiques tout en distillant des morceaux du nouvel album, BIGA*RANX et DIRTYPHONICS. Les amateurs d’électro et de reggae en ont eu pour leur frais ce vendredi pour terminer cette première journée. BOBINE DE CUIVRE ouvrait le bal pour la deuxième journée. Les régionaux de l’étape ont mis l’ambiance en chaussant des skis. Un set déjanté, alliant l’électro au rap. KIKESA a pris ensuite possession de la scène. Avec son look rétro, autoproclamé « nouveau hippie » 50 ans après Woodstock, il est très fier de ses origines du côté du Haut du Lièvre. On a pu le voir chanter enroulé dans un drapeau de l’AS Nancy Lorraine, dégainant une invraisemblable artillerie : des canons d’artifice, des fumigènes et des tombereaux de paillettes qui tombent de la scène. Tout y était pour mettre le feu, envoyant des textes bien ciselés sur une rythmique parfaite. La température est encore montée d’un cran dans le Jardin en tentant de battre le record du plus gros pogo ! Un show relevé où la musique du rappeur lorrain a mis en transe les spectateurs aux anges. 47TER, la tête d’affiche de la soirée, n’a pas déçu les fans. En attendant les Zéniths prévus l’année prochaine, la formation originaire de Bailly dans les Yvelines était de passage au Jardin Du Michel pour la plus grande joie des fans venus nombreux ce soir.

47TER (2021)

Le groupe excelle avec ses propres compositions pop/rap. L’album « L’Adresse », sorti en 2019, a fait l’unanimité auprès de la jeune génération. Le public reprend régulièrement les titres en choeur, et notamment le titre éponyme. Rendez-vous à l’adresse, rendez-vous au 47Ter… Un public conquis d’avance. Belle ambiance festive pour un set dansant ! 2 qualificatifs pour ce beau moment : positif et communicatif. La soirée s’est poursuivie avec DEMI PORTION et FRENCH FUSE qui nous a fait l’honneur de nous emmener jusqu’au bout de la nuit. Pour la troisième et dernière journée, la chanson française était mise en avant avec LA RUE KÉTANOU et TRYO en têtes d’affiche. LYRE LE TEMPS et LA PLACE DU KIF ont fait se déhancher le public dans Le Jardin Du Michel. Un dimanche à l’unisson qui s’est terminé sur une note électro et festive grâce à l’énergie folle de BOOTLEGGERS UNITED, de quoi conclure en beauté cette 16ème édition du JDM. Le festival venant à peine de fermer ses portes, nous comptons déjà les jours pour la 17ème édition qui aura lieu les 03, 04 et 05 juin 2022 !

Tryo 2021

Le Jardin Du Michel : Facebook / Instagram / Twitter / Site Officiel

#Live / #Report / #LiveReport / #Review / #LiveReview / #Photos / #Pictures