Tue-Loup – La peau des arbres

2021 –  10 titres – 46’41
Label : La Lézarde / L’Autre Distribution
Style : Folk, Chanson
Origine :  France, Pays de la Loire, Sarthes (72)
Date de sortie de l’album : 5 février 2021


Notre avis :


Par Mike S.

Voici 25 ans que la voix de Xavier Plumas nous enchante d’album en album. Pour ce nouvel opus au titre poétique, « La peau des arbres »,  le chanteur s’essaie, il me semble, pour la première fois, à la langue anglaise à plusieurs reprises, donnant du même fait, une nouvelle perspective à son Folk mélancolique. 

Dès l’ouverture de ce nouveau disque, avec La Sueur, on découvre un univers feutré, une orchestration riche et organique. Une batterie jazzy rythme les premières mesures, accompagnée rapidement par une basse qui donne la mélodie. La guitare vient compléter l’architecture mélodique, pendant qu’un saxo, celui de Cédric Thimon, apporte un peu de folie en arrière plan (et qu’on retrouvera sur Ard Almead, Large ciel ou Siagne). La voix de Xavier, douce au possible, termine le tableau sonore avec des mots emplis d’une poésie mélancolique. C’est de toute beauté pour débuter l’album.

L’album se poursuit sur un premier titre en anglais, Jeannine’s Song, une mélodie impeccable, une orchestration simple, une voix féminine vient doubler celle de Xavier (et qu’on retrouve avec le même plaisir sur Jeannine Continued). A certains moments, par ce jeu vocal notamment, cet album me fait penser à la musique du groupe lillois Superflu, dont on n’a plus de nouvelles depuis 2007…

Parmi les petites surprises de l’album, il y a une cover de Nina SimoneBlack Is The Color Of My True Love’s Hair. Une voix féminine encore, celle de Astrid Veigne, accompagne Xavier, avec toute la chaleur qu’elle peut y mettre. C’est de toute beauté, pour un titre qui a déjà été repris de bien belles manières par Paul Weller ou Lauryn Hill. Il fallait donc oser mais c’est très réussi.

Parmi les autres titres, il y a le premier extrait, Mayol, un beau clip qui prend la nature sauvage comme décor. Ce titre pourrait tout aussi bien servir de lien avec un précédent opus, Total Musette, en rendant hommage, à sa façon, au chansonnier du début du XXe siècle, Félix Mayol. Mais ce n’est même pas sûr…  Interpréter de mille façon un texte, c’est toute la magie de la poésie et de la chanson.

La peau des arbres est très certainement le plus poétique et le plus mélancolique de tous les albums de Tue-Loup de ce quart de siècle. Et les chansons en anglais sont de vraies réussites. On rêve d’un retour à la normale pour pouvoir aller écouter ce nouvel album en concert, confortablement installé dans le fauteuil rouge d’un vieux théâtre. Quelle misère !

 


Facebook


Line-up :
Alexandre Berton,
Thierry Plouze,
Xavier PLUMAS,
Eric Doboka
guest : Astrid Veigne, Cédric Thimon

Tracklist :
01- Sueur
02- Jeannine’s Song
03- Ard Almead
04- Les beaux jours
05- Black Is The Color Of My True Loves’s Hair
06- Supramonte
07- Mayol
08- Jeannine Continued
09- Large ciel
10- Siagne