Metallica vignette 2019Le Stade de France

Metallica

Le 12 Mai 2019 – Saint-Denis (93)

Notre avis :


Dans le cadre de son « WorldWired Tour 2019 », Metallica était de passage ce dimanche soir au Stade de France, seule étape française de cette nouvelle tournée ! Très exactement 7 ans après avoir joué au même endroit, et après leur dernier passage à Bercy en 2017, les Californiens faisaient leur retour en France pour nous présenter quelques extraits de leur 10ème album intitulé « Hardwired… To Self-Destruct ». Les grands classiques ont bien évidemment été joués pour la plus grande joie des 90 000 fans présents ce soir. La première partie de soirée était assurée par Bokassa et Ghost. Le Cardinal Copia et ses Goules nous ont prêché la bonne parole pour un set qui a duré quasiment une heure. Les Suédois ont eu l’occasion de nous présenter quelques extraits de l’album « Prequelle » sorti en 2018. Hâte de les revoir prochainement sur scène ! Place maintenant à Metallica !

METALLICA

Les 5 écrans géants, qui constituent le backdrop, sont ornés des gigantesques M et A qui caractérisent le nom du groupe. Les écrans s’illuminent et le public exulte. C’est une scène du film « Le Bon, La Brute Et Le Truand », de Sergio Leone, qui est diffusée, et la bande son d’Ennio Morricone, « The Ecstasy Of Gold », accompagne la vidéo. Deux énormes ballons gonflables font leur apparition au dessus de la scène. Ils sont à l’effigie de l’album « Hardwired… To Self-Destruct », tout comme les personnages qui apparaissent sur les écrans. Les protagonistes débarquent sur scène sous une ovation. « Hardwired » retentit alors, et nous voilà partis pour 2h30 de show dantesque. « The Memory Remains » résonne dans le stade, chanté par la foule immense. James Hetfield harangue le public. Paris !!! Stade de France !!! Il sonde les fans pour savoir s’ils veulent une vieille chanson. Nous faisons alors un retour en 1984 avec « Ride The Lightning », extrait de l’album éponyme. Are you ready Paris ?!! Apparemment, oui… « The God That Failed » est envoyé dans la foulée, et le public reconnait d’emblée les premières notes de « The Unforgiven ». James Hetfield descend sur l’avancée qui le rapproche un peu plus du public. Il semble surpris par la foule immense présente ce soir et envoie « Here Comes Revenge ».

Metallica 2019 (3)

Le show se poursuit avec « Moth Into Flame », et le frontman sonde encore une fois l’assistance. Is everyone ok ?!! Are you with us ?!! Do you like music heavy ?!! C’est avec « Sad But True » que nous continuons alors. Il fait nuit désormais, et les jeux de lumière, partout dans l’enceinte, nous font complètement oublier que nous sommes dans un stade à ciel ouvert. Nous avons vraiment l’impression d’être dans une endroit fermé. « Welcome Home (Sanitarium) » nous est ensuite proposé, amenant une encore une belle ovation. James Hetfield interroge à nouveau le public. Have you having fun ?!! Now, open your mind ! Open your eyes ! Open your mouth ! Kirk Hammett et Robert Trujillo nous offrent une reprise de Johnny avec « Ma Gueule ». Bel hommage ! Robert Trujillo demande au public de chanter. Vous chantez mieux que moi, surtout en français… Donc, aidez-moi… Are you ready ?!! Et la foule s’exécute. C’est impressionnant ! Metallica est coutumier des hommages rendus aux groupes français. Le groupe avait déjà joué « Antisocial » de Trust, lors d’un concert à Bercy en 2017. Il faut noter qu’une reprise est ainsi offerte dans chaque pays où Metallica se produit, reprise d’un groupe ou d’un artiste du pays dans lequel ils jouent. Merci Paris !!! Johnny !!! Un solo de basse nous est ensuite offert avant le retour de tous les protagonistes pour « Frantic ».

Metallica 2019 (5)

Les classiques vont s’enchaîner pour la plus grande joie des fans : « One », lancé avec flammes et feux d’artifice. Sur les écrans, une scène de guerre voit des soldats déambuler. « Master Of Puppets », que le public reconnaît dès les premières notes, est chanté par le public. Le refrain résonne dans l’enceinte comme un hymne. Les mediators utilisés ce soir sont estampillés « Paris -12.05.19 » et font l’objet d’un zoom diffusé sur les écrans. La foule est en délire et clame sa joie. Tous les protagonistes se retrouvent ensuite sur l’avancée, même le batteur, pour « For Whom The Bell Tolls » et « Creeping Death ». James Hetfield demande aux 80 000 personnes quelle chanson elles aimeraient avoir… C’est « Seek & Destroy » qui est envoyé, amenant une nouvelle ovation. Thank you Paris !!! Merci beaucoup !!! Le groupe quitte la scène pour le traditionnel rappel, et le retour se fait avec « Spit Out The Bone ». Les écrans font apparaître le nom de Metallica apposé sur un drapeau français. Aux premiers accords de « Nothing Else Matters », les leds des téléphones s’illuminent pour une nuit étoilée. Les leds ont remplacé les briquets d’antan ! C’est avec « Enter Sandman » que nous arrivons à la fin du tour de chant. Un final de toute beauté, avec les feux d’artifice !

Metallica 2019 (7)

Après la traditionnelle distribution de médiators et de baguettes de batterie, chaque membre du groupe s’adresse à la foule pour la remercier, avant de quitter définitivement la scène. Metallica nous a offert une très belle soirée. Un concert de 2h30 qui a ravi plus de 90 000 personnes présentes ce soir !

Metallica :

James Hetfield.
Lars Ulrich.
Kirk Hammett.
Robert Trujillo.

Metallica : Facebook / Instagram / Twitter / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Fabrice A.