Rockhal 2

La Rockhal

Five Finger Death Punch
+ In Flames + Of Mice & Men

Le 05 Décembre 2017 – Esch Sur Alzette (Lux)

Notre avis :


Nous les avions croisés au Hellfest il y a 6 mois, et c’est avec grand plaisir que nous les retrouvons ce soir à La Rockhal. Devant une salle comble, une soirée et un show phénoménal avec 3 formations qui maîtrisent l’art du spectacle : Five Finger Death Punch, In Flames et Of Mice & Men !

OF MICE & MEN

A notre arrivée, la soirée est déjà commencée, et la salle bien remplie. C’est « You Make Me Sick » que le groupe est en train de jouer. Haranguant la foule, Of Mice & Men demande alors de faire du bruit pour In Flames et Five Finger Death Punch. « Warzone » est annoncé, et la prestation reste toujours aussi enragée. Après avoir remercié le public, le groupe l’invitera à s’accroupir au lancement de « The Depths ». Il se relèvera d’un seul coup pour sauter. A l’issue d’une jolie prestation qui aura duré une petite demi-heure, la formation californienne quittera la scène sous une belle ovation, après avoir bien évidemment salué la salle et distribué une tripotée de médiators et de baguettes.

Résultat de recherche d'images pour "of mice & men 2017"

Of Mice & Men :

Aaron Pauley – Bass/Vocals
Valentino Arteaga – Drums
Philip Manansala – Guitar
Alan Ashby – Guitar

Of Mice & Men : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

IN FLAMES

Un rideau noir transparent sur lequel apparaît le nom du groupe voile la scène. Nous apercevons les techniciens qui s’activent pour mettre le plateau en place. 20 minutes seront nécessaires et les lumières vont s’éteindre. Les premiers sons sont lancés dans une ambiance lumineuse rouge. Les protagonistes débarquent sur scène et le set est lancé avec « Drained ». Ce premier morceau sera joué derrière le rideau transparent qui voile la scène. Ce qui surprend au premier abord, c’est la position très haute de la batterie et du clavier qui surplombent la scène. Le rideau tombe enfin et « Before I Fall » est envoyé. Le public est invité à claquer des mains pour « Everything’s Gone » qui vient poursuivre le show. Le groupe va alors recevoir une belle ovation. C’est un véritable son et lumière qui nous est proposé, avec des projections de vidéos monstrueuses. Pour « Take This Life », nous voyons apparaître des images de loups toutes dents dehors. Le groupe communique régulièrement avec la salle. La prochaine est annoncée, et c’est avec « Trigger » que le show se poursuit. In Flames va ainsi enchaîner les titres. Les bras sont levés et les premiers slams feront leur apparition. Le chanteur fera un check avec une personne du premier rang. L’ambiance est très bon enfant, les musiciens sont souriants et ont l’air de prendre plaisir à être sur scène. C’est une très belle prestation que nous a offert In Flames, avec un ensemble de jeux de lumières et de vidéos impressionnant. Des guitares accrocheuses, pour un set puissant et rythmé. La salle a répondu chaleureusement en scandant le nom du groupe et en lui faisant régulièrement une ovation.

In Flames La Rockhal

In Flames :

Anders Fridén
Björn Gelotte
Niclas Engelin
Joe Rickard

In Flames : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

FIVE FINGER DEATH PUNCH

Un rideau va à nouveau cacher la scène. La foule est dense, et il difficile de sortir de la salle. Quasiment impossible d’accéder au bar ! Nous restons donc à proximité de la scène, et nous apercevons une énorme tête de mort qui surplombe le plateau, juste au dessus de la batterie. Deux grosses battes croisées font également partie du décor. A 21h50, les lumières s’éteignent et le public se fait entendre. Une petite intro annonce la début du show et le rideau tombe. Le set est lancé avec « Lift Me Up », et nous découvrons la scène dans son intégralité. Outre le décor, le pied de micro est assez remarquable, avec un squelette qui tend un revolver en direction du chanteur. Le public chante dès le premier morceau. C’est plutôt impressionnant, et nous allons nous rendre compte que les fans connaissent quasiment tous les titres par coeur. La salle est invitée à sauter sur « Never Enough ». Les protagonistes ne cesseront de balancer des médiators à la foule conquise. Five Finger Death Punch recevra régulièrement une ovation. « Wash It All Away » est envoyé et les jeux de lumière sont toujours superbes. « Got Your Six » vient poursuivre le show, avec le bassiste qui harangue la foule répondant présent à l’appel de la bête en levant les mains.

Five Finger Death Punch La Rockhal 1

Le chanteur de Of Mice & Men viendra chanter sur « Ain’t My Last Dance ». Tout au long du show, c’est une véritable chorale que nous aurons dans la salle. Le public connaît les paroles par coeur. Il est aux anges et scande le nom du groupe. Ivan Moody, qui est au chant, a le sourire. Il fera monter sur scène quelques personnes pour danser sur « Jekyll And Hyde ». La salle claque des mains et chante. Un petit moment de douceur nous sera ensuite proposé avec une partie en acoustique. « Wrong Side Of Heaven » et « Remember Everything » vont ainsi nous être proposés, simplement à la guitare sèche. A cette occasion, Ivan Moody fera monter des enfants sur scène. Le retour de toute la formation se fait alors pour « Under And Over It ». Le public chante encore. C’est réellement impressionnant de voir les fans connaître les morceaux à ce point. Quelle ambiance en tout cas ! Le frontman arbore une veste noire faisant apparaître un squelette, avec à la main une batte qui lui servira à cogner son pied de micro. Les bras sont en l’air, et c’est avec « The Bleeding » que le show sera clôturé. Le groupe remerciera le public qui aura allumé portables et briquets pour la fin du spectacle. Un beau et grand moment encore, avec une formation qui se sera donnée à fond pour un public ravi !

Five Finger Death Punch La Rockhal 2

Five Finger Death Punch :

Ivan – Vocals
Zoltan – Guitars
Jason- Guitars
Jeremy – Drums
Chris – Bass

Five Finger Death Punch : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.