cartonnerie
La Cartonnerie

Anathema + Alcest

Le 02 Octobre 2017 – Reims (51)

Notre avis :


L’heure de la rentrée a enfin sonné à La Cartonnerie, et c’est avec du rock progressif atmosphérique que nous débutons la saison. Au programme de cette soirée : Anathema, venu présenter le nouvel album intitulé « The Optimist », et la première partie brillamment assurée par Alcest.

ALCEST

La scène est plongée dans le noir, et les protagonistes arrivent sous les applaudissements. Les premiers sons retentissent, et les chevelures sont virevoltantes sur « Kodama » qui lance le set. Évoluant dans le post-rock et le shoegaze, Alcest nous propose au cours de cette soirée de très beaux moments instrumentaux. « Là Où Naissent Les Couleurs Nouvelles » poursuit le show et voit un accueil chaleureux du public. Bonsoir, on est Alcest ! C’est la première fois qu’on vient jouer à Reims. Ça va bien ? On était en Angleterre ces derniers jours, et on est super content de revenir en France ! Nous continuons alors avec « Oiseaux De Proie » et « Eclosion ». Le groupe remercie le public et Anathema pour cette tournée. Le prochain morceau s’appelle « Autre Temps » !

Alcest 2017 (1)

Les guitares lancent ensuite « Percées De Lumière », et c’est avec « Délivrance » que le show se termine. Alcest nous a offert une jolie prestation, un set envoûtant avec des applaudissements nourris. Le groupe quitte la scène sous une très belle ovation. Originaire du Gard, Alcest compte 5 albums à son actif : « Souvenirs D’Un Autre Monde » sorti en 2007, « Écailles De Lune » (en 2010), « Les Voyages De L’Âme » (en 2012), « Shelter » (en 2014) et Kodama (en 2016).

Alcest 2017 (2)

Alcest : Facebook / Twitter / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

ANATHEMA

« Love On A Real Train » en intro instrumentale annonce le début du show, et la scène est plongée dans l’obscurité. Les applaudissements accompagnent l’entrée en scène du groupe, et c’est avec « San Francisco » qu’Anathema lance la soirée. Des vidéos sont régulièrement projetées. Le groupe reçoit déjà une très belle ovation à l’issue de « Untouchable Part 1 » et nous propose un très beau moment avec « Untouchable Part 2 ». Le public est invité à chanter. Bonsoir France ! Comment allez-vous ? Pardon pour mon français de merde ! Nous avons un nouveau album qui s’appelle L’Optimist, qui veut dire l’optimiste ! Après une nouvelle salve d’applaudissements, « Can’t Let Go » est envoyé, suivi de « Endless Ways » lancé au clavier. « The Optimist » vient poursuivre le show. Merci tout le monde ! Ça va bien ? Le public reconnaît alors « Thin Air » dès les premières notes. La salle claque des mains, et Anathema reçoit encore une très belle ovation. Merci beaucoup ! Merci Reims ! La prochaine chanson de l’album Weather Systems : « Lightning Song » !

Anathema 2017 (1)

« Dreaming Light » est lancé au clavier, puis Vincent Cavanagh présente les musiciens avant de poursuivre avec « The Beginning And The End ». L’enchaînement est fait avec « Universal », suivi de l’envoûtant « Closer ». Le groupe quitte la scène avant de revenir avec le percutant « Distant Satellites ». Anathema demande alors au public d’allumer les téléphones pour « Springfield ». « Back To The Start » nous amène petit à petit à la fin du show avec « Lost Control » et « Destiny ». C’est avec « Fragile Dreams » que le set est clôturé. Merci beaucoup d’être venus ! Merci à Alcest ! We love you France ! Le groupe quitte la scène sur « What A Wonderful World » de Louis Armstrong. Un superbe moment de rock alternatif expérimental offert par la formation de Liverpool !

Anathema 2017 (2)

Anathema :

Vincent Cavanagh – Vocals, Guitar, Keys
Danny Cavanagh – Guitar, Keys, Vocals
John Douglas – Acoustic/Electronic Percussion
Lee Douglas – Vocals
Jamie Cavanagh – Bass
Daniel Cardoso – Drums

Anathema : Facebook / Twitter / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.