Rockhal 2La Rockhal

The Sisters Of Mercy + The Membranes

Le 26 Septembre 2017 – Esch Sur Alzette (Lux)

Notre avis :


C’est une soirée placée sous les auspices du rock gothique qui nous était proposée ce soir à La Rockhal. Au programme : le retour de The Sisters Of Mercy après leur prestation mémorable de 2014. La première partie était quant à elle assurée par les britanniques de The Membranes.

THE MEMBRANES

La formation de Blackpool a connu une période active de 1977 à 1990 avant de revenir sur le devant de la scène en 2015 avec le nouvel album intitulé Dark Matter/Dark Energy. Évoluant dans le post-punk, le groupe faisait escale ce soir à La Rockhal et aura lancé les hostilités avec « Universe ». John Robb, au chant et à la basse, communiquera régulièrement avec le public et glissera quelques mots en little français. « Dark Energy » sera annoncé avant de poursuivre avec « In The Graveyard ». This one is called « Supernova » ! Nous continuerons alors avec « Drone » et « Space Junk ». Noir est la couleur, in french ! « Black Is The Colour » nous amènera petit à petit à la fin du set avec « Hum Of The Universe » et « Myths And Legends ».

The Membranes : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

THE SISTERS OF MERCY

Le rideau tombera à 21h30, et le groupe lancera les hostilités avec « More ». Andrew Eldritch ne quittera pas ses lunettes de soleil de la soirée, et communiquera assez rarement avec la salle. Avec un show qui se déroulera dans la pénombre et très peu d’éclairage direct, nous aurons rarement l’occasion de voir le visage des protagonistes. « Ribbons » et « Doctor Jeep / Detonation Boulevard » nous seront ensuite proposés, avant de continuer ce set envoûtant avec « Crash And Burn » et « No Time To Cry ». Le public chantera sur « Walk Away », et le temps passera à vitesse grand V avec un bel enchaînement de morceaux aux sonorités très 80’s du rock gothique :  « Body And Soul », « Marian », « Alice », « Arms », « Dominion », « Summer » et « First And Last And Always ». Une reprise de Link Wray nous sera proposée avec « Rumble ». « Flood II » nous amènera au moment du rappel, et le retour se fera avec « Something Fast ». « That’s When I Reach For My Revolver » de Mission Of Burma nous conduira petit à petit à la fin du set. C’est avec « Lucretia My Reflection », « Temple Of Love » et « This Corrosion » que nous terminerons cette belle soirée !

The Sisters Of Mercy, britische Punk-Rock-Band, am 15.03.2016 live im Docks

The Sisters Of Mercy : Facebook / Twitter / Site Officiel