The Hits – Hard Nut

2017 –  11 titres – 40’09
Label : Autoprod / Raccoon Moon
Style : Rock Revival, Rock’n’Roll
Origine : France, Normandie, Cherbourg
Date de sortie de l’album : 3 mars 2017

Notre avis :


Par Mike S.

Deux ans qu’ils le préparaient ! Adepte du Rock anglosaxon des Libertines, Hives, Artic Monkeys et autres White Stripes, les 4 musiciens de The Hits en propose une version brute et authentique aux influences multiples et assumées. Mais avec « Hard Nut », son premier album, le groupe entend bien se faire un nom et inscrire sa propre empreinte sur le sentier long et sinueux du Rock’n’Roll !

Le son est brut presque rustique, nous ramenant, en l’écoutant, aux sources du Rock’n’Roll, dans ces années pleines inconscience et de génie créatif, marqué par The Who ou Led Zeppelin. Avec des refrains entêtants et des riffs cinglants, The Hits se donne du style, pour ne pas dire une certaine classe, dès les premiers titres de cet album, avec ce mélodieux Something Wrong ou ce Make me hurt, à la fois brutal et ethnique, à mi chemin entre les Beatles et White Stripes, se terminant dans un flow de riffs et de larsen.

Victor au chant, à quelque chose de charismatique dans sa voix et dans ses manières de mauvais garçon. Appuyé par le bruit et la fureur efficace et harmonieuse de Maxime (guitare), Tom (basse) et Alexis (batterie), il vous expédie n’importe quel titre dans un puissant tourbillon sonique digne de la force d’un maelström légendaire de Jules Verne ou d’Herman Melville ou d’une lessiveuse temporelle.

A écouter et à réécouter Hard nut, – 30 fois minimum selon leur propre prescription – on en révèle les pépites une à une, à chaque passage une nouvelle, des plus évidentes (Make me hurt, Lost My Baby) aux plus « discrètes » (Design my soul), en passant par celles un peu décalées, et finalement plus originales (Don’t sing, Afraid of myself). Il y a enfin ce ou Bien, le seul titre que le groupe ose en français, et réussit parfaitement, sans tomber dans le travers des BB Brunes ! Un test qui rapproche le groupe de ses ainés de Téléphone ou de Starshooter et qui pourrait très permettre au groupe de se démarquer définitivement de ses contemporains de chaque coté de la Manche ou de l’Atlantique.

40 minutes et onze titres et voilà que The Hits redessine les frontières du Rock, en repoussant ses limites dans l’espace jusqu’à Cherbourg – la ville de Françoiz Breut –  mais surtout dans le temps, tels des Valérian du Rock’n’Roll ! Les vidéos sur la toile nous prouvent si besoin, que le groupe est tout aussi convainquant sur scène. A bon entendeur !


Site officiel / Facebook


Line-up :
Victor Vasselin (chant et guitare)
Maxime Guyader (guitare et choeurs)
Tom Dumont (basse et choeurs)
Alexis La Roque (batterie)

Tracklist :
.