La Nouvelle Vague - St Malo
Accueil
 News
 Reportages
 Festivals
 Interviews
 Chroniques CD
    France
    Autoprod'
    Etranger
    Compils
    Oldies
 Agenda Concerts
 DicoNomy
 Ciné/DVD
 Lectures
 MP3/REAL/CLIP

rubrique photos

Nos Partenaires
Salle de Concert :
LA NOUVELLE VAGUE
La Nouvelle Vague - Saint Malo
Librairies :
BOOK IN EAST
Librairie Book in East - expédition gratuite dans le monde entier
DAVID LONG 68
Librairie David Long 68 - expédition gratuite dans le monde entier
Evénementiel :
ARTLIGHTS
Artlights : Sonorisation eclairage Lasershow, ...
Les Radios :
CANAL B 94.0
Radio Canal B
IDFM 98.0
Radio IDFM
RADIO RCF ALPHA
Radio RCF
Référencement :
REF. GOOGLE
 
Chroniques CD France



Sibyl Vane - Paradoxes
2005 - 10 titres - 45'30

Style : Post-wave
Label : Jerkov / Mosaic music

Sibyl Vane, groupe originaire de Pau, emprunte son nom à un personnage du « Portrait de Dorian Gray » ; un nom et une pochette (le dessin d’une femme se maquillant devant son miroir) qui invite à regarder au delà des apparences. Ce premier album s’appelle Paradoxes et révèle effectivement un groupe cultivant plusieurs paradoxes. Comme celui d’être signé sur un label spécialisé dans le métal (Psychup), alors qu’ils n’en sont pas. Ou celui de sonner résolument moderne alors que le groupe plonge ses racines dans la new wave tendance corbeau. De cette période, Sibyl Vane en a gardé l’intensité sourde et un certain penchant pour le mystère. Une certaine emphase aussi qui renvoie à Marc Seberg (parfois un peu attendu comme sur Verna). Mais redistribuant les cartes, le groupe ne reste pas figé dans cette posture new wave, ne devient pas qu’un Interpol de plus (même si Circus est dans le genre plutôt un bon ersatz)

et propose au final des associations somme toute inédites. Sibyl Vane, comme Tokyo/Overtones ou Melk utilise l’électronique avec naturel et évidence, des habillages qui s’imbriquent parfaitement à l’ensemble, sans à-coups et qui fait que, sur Oublions tout l’on adhère totalement à une voix maniérée à la Philippe Pascale, un esprit cold wave sur ces sons électroniques. Until it hurts, pourtant classique dans sa traduction musicale de la noirceur ambiante, devient dans cette nouvelle transcription, un morceau captivant. Sur 3rd song, des touches de jazz (dans la batterie et le placement du piano) viennent soutenir une ligne de chant à la Peter Murphy. Sibyl Vane refuse tout carcan, se refuse à être trop bavard, laissant vivre sa musique au delà du format « pop song » (de longues plages instrumentales parcourent Paradoxes). Sibyl Vane est une preuve vivante que le terreau Cold Wave-Gothic peut être un des plus fertiles pour peu que l’on se détache suffisamment de ses vieux démons.
www.sibylvane.net
MP3 de 3rd song

Marie
Retour


 
 Playlists
    CANAL B
    RCF ALPHA
    NEXT
 Archives
 Les Photos
 Liens
 Recherche
 



Suivez nous :

Facebook LaMagicBox Twitter Lamagicbox