rockhalLa Rockhal

Stephan Eicher

Le 06 Février 2016 – Esch Sur Alzette (Lux)

Notre avis :


Ce soir, nous avions rendez-vous à La Rockhal où de longues files d’attente nous attendaient. Il y avait ce samedi 2 concerts simultanés. Celui de Tony Carreira, et le spectacle de Stephan Eicher pour lequel nous venions. La salle était quasiment complète pour cette belle soirée qui restera dans les esprits. Un moment magnifique !

STEPHAN EICHER

Il est 20h35 quand est diffusé un message demandant aux spectateurs de ne pas prendre de photos afin de ne pas perturber le spectacle… Sous les applaudissements, Stephan Eicher s’installe seul avec sa guitare et lance le set avec « Si Tu Veux Que Je Chante ». Ce premier morceau amène d’emblée les applaudissements chaleureux de la salle. Un petit merci, et c’est  « Donne Moi Une Seconde » qui poursuit le show. L’artiste communique beaucoup au cours de la soirée. Merci ! Jusque là, ça a l’air d’un concert solo, maintenant je vais vous jouer une chanson plus ancienne, juste le temps de s’accorder et de lancer les automates. Tout est mécanisé. C’est « Two People In A Room », morceau sur lequel Stephan Eicher tombe la veste avant de changer de guitare. Le ton monte, les notes s’envolent. Le public danse et applaudit. Après une ovation, retour à la première guitare avec  « Voyage » qui nous est proposé.

stephan eicher 15

Dans ce concert très intimiste, Stephan Eicher communique toujours avec beaucoup d’humour. Un petit coup d’humeur également, déplorant quelques appareils photos ou caméras… Le set se poursuit au piano avec une chanson que vous ne connaissez pas, c’est « Prisonnière ». Le public reconnaît ensuite « Rivière ». Il échange une nouvelle fois avec le public. Vous avez des questions ? « Combien De Temps » est alors lancé à la guitare. Accompagné par les claquements de mains, le tempo amène « Les Filles Du Limmatquai », « 1000 Vies », « Oh Ironie »… Avant de revenir à « Combien De Temps » ! Une ovation suit encore une fois ! Discutant toujours avec le public, Stephan Eicher lance « Gang Nid Äso » avec l’accordéon. C’était une nouvelle chanson… Puis c’est « Déjeuner En Paix » qui nous est proposé, ironisant sur le fait qu’il faut maintenant expliquer aux plus jeunes ce qu’est un journal… Lancé tout en douceur, le rythme monte progressivement pour finir quasiment en électro. Quel succès, et quelle ambiance !

Stephan Eicher I bis

J’ai vu que vous aimiez chantez. On va faire une petite chorale pour chanter « oh non non non » sur « Pas D’Ami Comme Toi ». C’est ensuite « Ce Peu D’Amour » que nous avons le plaisir d’écouter. Un merci beaucoup, et voici déjà l’heure du rappel. Au retour, Stephan Eicher donne son portefeuille au public pour offrir des bières ! Le retour se fait avec un medley, avec des boissons alcoolisées dedans. « Campari Soda », « Ce Soir Je Bois », puis « Silence ». Celle-là, y’a pas d’alcool dedans, mais je l’ai écrite dans un bar… Ça compte ? C’est « Manteau De Gloire » qui vient compléter ce medley. Stephan Eicher récupère son portefeuille et continue avec « Hemmige ». Après avoir présenté les instruments, la batterie, le vibraphone, la basse, le piano, le xylophone, l’orgue, l’accordéon… il remet sa veste, quitte la scène avant de revenir pour « Tu Ne Me Dois Rien » qui clôturera ce set splendide ! Quasiment 2 heures se sont écoulées pour un concert superbe et un très grand moment !

Stephan Eicher III bis

Stephan Eicher : Facebook / Site Officiel

La Rockhal : Site Officiel