Ash – Kablammo !

2015 – 12 titres
Label : Verycords / Warner
Style : Rock, Brit Pop
Origine : UK, Irlande du Nord
Date de sortie : 25 mai 2015

Notre avis :


Par Mike S.

23 ans d’existence et 8 ans sans sortir d’album. Cela ne signifie pas que le groupe avait perdu l’inspiration. Loin de là, puisque le trio nord irlandais avait décidé en 2008 d’abandonner purement et simplement le format ‘album’, et avait en réalité enchainé 26 singles, basé sur un projet baptisé A-Z Série ! Ajoutez une vingtaine d’autres titres disséminés dans des compilations et des bonus en ligne. Et puis après une longue tournée, ils avaient fini par prendre quelques vacances méritées.

Leur retour au format Album en 2015 avec Kablammo ! est une bonne surprise. L’album quoi qu’inattendu n’en était pas moins espéré par les fans du groupe, ceux qui les suivent depuis Kung Fu, Goldfinger et Girl from mars en 1996, année de leur album 1977, n°1 en Angleterre. Composé de 12 titres, l’album conserve les stigmates du passage du groupe au format single, tant chacun des titres a été construit et calibré pour devenir un single potentiel. Il rappelle la bonne surprise de 2014, lorsque les Pixies sont sortis de leur silence discographique avec une serie de EP réunis sur un album époustouflant !

Dès le premier titre, Cocoon, on retrouve les guitares rêches et le verbe rapide d’un groupe qui a toujours imaginé la Brit Pop comme du « Punk Rock » mélodieux ! A l’instar de Nirvana ou Pixies, leurs premières références lorsqu’ils ont commencé à jouer ensemble en 1992. En à peine plus de 2 minutes, le groupe nous redonne envie de réécouter leur discographie, un peu oubliée, il faut bien l’admettre, sous les piles de disques sortis depuis 20 ans… Et ça ne s’arrête pas là, Let’s ride, le second est un hymne, le nouveau titre de bravoure du groupe, celui qui va les ramener sur le devant de la scène, sans aucun doute : des gimmicks de guitares qui donne le cadence, un refrain qui arrive très vite, et vous reste dans la tête à la fin des 2’54 que compte le titre. Avec Machinery, le 3e titre, le groupe retrouve un format plus Brit Pop, bien que toujours très électrique. Il en va de même avec Free, qui, cette fois, calme le jeu et laisse plus de chant aux notes détâchées et aux solos de guitare.

A cet instant, je n’en suis qu’un 4e titre, mais je peux vous assurer que les 8 titres qui suivent, sont du même tonneau, à commencer par Go Fight Win, un autre tube, d’une rare efficacité, qui mélange le Revival Rock de groupes comme BRMC et la folie Pop de Weezer, avec ses guitares incisives et ses choeurs d’enfants énervés. Et c’est comme ça jusqu’au dernier Bring Back The Summer, un perle Pop, douce et hypnotique, qui n’oublie jamais les lignes de guitares en arrière fond. Les 12 titres sont d’une grande hétérogénéité, empêchant la monotonie ou la lassitude tout au long des 37 minutes de Kablammo !  On en vient très vite à se le passer en boucle… L’addiction est extrêmement rapide ! Faites gaffe !!

En 2015, Ash n’a pas jeté l’éponge, et nous envoie sans prévenir, peut-être leur meilleur album depuis 1977, rien que ça ! Une véritable bombe qui devrait vous tomber dessus le 25 mai ! Un album explosif !


Deux petits souvenirs de 1996, année du premier album de Ash, 1977 :
Kung Fu
Girl from mars