Monkypolis – See me in colour

2015 – 12 titres

Style : Pop Rock Electro
Origine : Savoie, Grenoble
Label : Autoprod / Distribution : Musicast
Date de sortie : 2 mars 2015

Notre avis :


Par Mike S.
Monkypolis, abrégé parfois par MKP est un groupe Pop-Rock-Electro, originaire de Grenoble, qui a vu le jour en 2008. Fabrice Della Gloria (guitare) et Lionel Berthet (piano) sont tous deux chanteurs dans cette formation, qui compte aussi Nicolas Lhenry (batterie) et Laurent Prost (basse). Ce groupe à deux voix a sorti en 2011 un premier album Pop Rock (Stuck in a great escape), qui ne connaissaient pas encore de véritable dimension Electro.
.
C’est sans doute en voulant créer un univers virtuel au groupe, que ce dernier a vite ressenti l’envie de muter avec un son plus moderne, faisant se cotoyer le classicisme des instruments de prédilection du Rock et les programmations Electro, les claviers et le traitement des voix de ce groupe à deux têtes.
Le résultat n’est pas sans rappeler parfois les disques et les voix des Freres Gallagher (Land of Despair,See Me In Colour, Here Comes the Police), de Damon Albarn et d’une bonne partie de la scène de Madchester 90’s. Mais c’est avec des titres comme They Kill the World ou Week End In Love, bien plus electro que le groupe tire son épingle, en proposant des titres extrêmement dansant, pleins de vie, d’énergie, de bonne humeur, proche de Shaka Ponk. Tout comme ces derniers, l’aspect visuel du groupe s’est enrichi. Sous la plume de l’illustrateur Oxyd Cygo qui dessine des avatars des 4 musiciens (Freaky, Colonel Schnaps, Mo’jo, et Psycho Jones) et tout un univers parallèle caricatural de notre société actuelle, Monkypolis devient plus qu’une musique, et le second album prend des forme d’album concept, dans lequel ces nouveaux héros ont la lourde taches de redonner des couleurs et de la joie à un monde gris et terne.
Mission totalement accomplie avec  See me in colour et des singles imparables comme Walk In a Park ou le pendant à My Generation des Who… Your revolution, plus que jamais addict de la musique de Liverpool ! Autre petit bijou, Land of Despair est une balade pop influencée par l’art du cirque et illustré par un tres beau clip ! Welcome to the Land of Dispair !
Tres belle réussite donc que ce second album des Monkypolis. See me in colour allie un son très bien produit, une orchestration riche et moderne, des mélodies siselées à la perfection, des interprétations vocales en anglais, proche des meilleures productions anglaises des 30 dernieres années. C’est bien simple, si Monkypolis était anglais, ils seraient déjà en tête d’affiche des plus grands festivals, invités par les émissions les plus prestigieuses de la télé et signeraient des autographes à tour de bras… Oui, mais voilà, ils sont français, et la France reste ce qu’elle est en matière de Pop. The Do ou Cats on Trees faisant exception à la règle… pourquoi pas Monkypolis ? Cela ne tient qu’à vous en courant acheter See me in colour !