L'Orange Bleue VitryL’Orange Bleue /

GBH + Les Sales Majestés + Le Réparateur /

Le 30 Novembre 2019 – Vitry Le François (51) /

Notre avis :


C’était la foule des grands jours ce samedi soir à L’Orange Bleue. Dans le cadre du festival Eclectik Rock, 3 groupes se produisaient sur la scène « Vitryate » pour une soirée placée sous les auspices du punk : GBH, pionnier du punk hardcore des années 80, Les Sales Majestés et Le Réparateur.

LE RÉPARATEUR

Le Réparateur est le duo Lyonnais composé de Thibaud Ader à la guitare et au chant, et de Aksel Boursier à la batterie. Alliant humour, rage et engagement, les 2 lascars nous proposent une fusion de punk-rock-metal très efficace. Sérieux, s’abstenir… Il n’y a qu’à lire leur « (auto)biographie » : « 2 cons qui tapent et crient le plus fort possible, et se prennent trop pour des stars, mais en même temps, à la fin des concerts, toutes les filles veulent coucher avec eux et tous les gars veulent se coiffer pareil. Y’a même un type qui a dit que c’était le meilleur groupe du monde » ! C’est donc avec ces 2 énergumènes que nous débutons cette très belle soirée. Les protagonistes débarquent sur scène et lancent les festivités avec « Yannick Noah », partageant leur dégoût du show-biz et des faux semblants. Quelques personnalités en prennent pour leur grade… L’enchaînement est fait avec « La Win ». Merci !!! On s’appelle Le Réparateur !!! La prochaine est une chanson d’amour : « La Belle Vie ». Mené tambour battant, le show ne laisse aucun répit au public. Les titres s’enchaînent : « Aller Aux Putes », « George Harisson », « Pas D’Avis ». Ce dernier morceau dénonce la volonté de chacun de vouloir rentrer dans le moule et de ne pas faire de vague… Ça va, tout va bien ? Le rythme est toujours aussi soutenu avec « Heureux et Gros ». Le Réparateur use une nouvelle fois de l’humour noir avec « Pharmacie de Garde », un joli tacle au lobby pharmaceutique et des abus envers la sécurité sociale. Une chanson d’amour (encore) vient poursuivre le tour de chant avec « Metal Reproduction ». La prochaine s’appelle « La Religion C’Est Cool », dénonçant cette fois-ci les dérives fanatiques des religions qui régissent le monde. Est-ce que vous voulez un peu de violence maintenant ?!! Est-ce que vous êtes prêts ?!! Et c’est parti avec « Mes Potes Jouent Au Poker ». L’inégalité et l’injustice sont pointées du doigt avec « Pas La Même Merde ». Avec « Les Gens Beaux», nous arrivons petit à petit à la fin du show. C’est avec « Tout Ce Que Je Croise » que le set se termine. Bonsoir !!! C’était Le Réparateur !!! Merci à L’Orange Bleue !!! On était très content d’être là !!! Le groupe nous a offert une jolie prestation. Une très belle entrée en matière, politiquement incorrecte et ultra-réaliste ! Le Réparateur compte à son actif 3 albums (« Heureux Et Gros » (2018), « Même Pas ¼ D’Heure De Sexe » (2010) et « Sortir La Tête De La Poubelle » (2009)) et 3 EPs (« Les Gens Riches Ne Meurent Jamais », « Le Réparateur Aime Poésie Zero » et « Révolution Canapé »).

Le Réparateur - L'Orange Bleue 2019

Le Réparateur :

Thibaud Ader à la guitare et au chant.
Aksel Boursier à la batterie.

Le Réparateur : Facebook / Bandcamp / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

LES SALES MAJESTÉS

Légendes du punk rock Français depuis 35 ans, Les Sales Majestés sont toujours dans l’ère du temps. Véritables porte-paroles de toute une génération insoumise, à l’image des pionniers du punk Anglais dont ils revendiquent l’influence, Les Sales Majestés clament haut et fort leur révolte contre une société gangrenée par l’intolérance et les inégalités. Un appel qui résonne étrangement avec l’actualité… Farouchement indépendants, Les Sales Majestés sont plus que jamais une voix essentielle du punk-rock Français. Les voilà ce soir à L’Orange Bleue ! La salle est plongée dans l’obscurité. Des chants grégoriens annoncent le début du show, et les premiers riffs se font entendre. Comme le veut la tradition, c’est avec « Camarade » que le set est lancé. Yves adresse ses premiers mots au public. Salut Camarades !!! On est Les Sales Majestés, et on est très content d’être là ce soir !!! Bienvenus dans un monde de merde, le monde de Macron !!! « No Futur » nous est balancé en pleine face. Allez, je vous rassure, nous, on ne changera jamais !!! La société on ne l’emmerde plus, on l’encule !!! Et c’est parti avec « Oui J’Emmerde ». Comme toujours avec Les Sales Majestés, les soirées se veulent revendicatives ! Travailler plus pour gagner moins !!! C’est le début de l’esclavage !!! C’est pour ça qu’on est fier de ne rien faire !!! Merci pour eux !!! On en a marre de travailler pour que dalle !!! « Je suis fier » est ainsi amené. Il était fier de partir à la guerre… Mais la guerre n’est qu’une boucherie ! Et c’est parti avec « Johnny S’En Va T’En Guerre ». On va passer aux choses sérieuses… On va parler politique… On a eu Sarkozy, l’escroc, Flamby et Macron le petit con… Le criminel… Celui qui nous tire dessus dans les manifestations… « Sois Pauvre Et Tais-Toi ! » est alors envoyé. On ne va pas se laisser faire !!! Jadis, Douce France… C’est un temps révolu !!! Faut arrêter de voter pour les riches !!! La France est une poubelle, et nous en sommes les déchets !!! Les bras sont levés sur « Mes Frères », et une jolie ovation s’en suit. Merci !!! Les slams ont fait leur apparition depuis un petit moment déjà. On va accélérer !!! Quand je le vois à la télé, j’ai envie de dégueuler. Jean Marie Le Pen !!! Et la fille est pas mieux que le père !!! La jeunesse emmerde le front national avec « La Marine ». Voici une chanson sur un personnage beaucoup plus sympathique… Les enfants ont le droit de monter sur scène… Si l’humanité continue à déconner, il ne descendra plus sur Terre…

LSM 2019

« Petit Papa Noël » vient poursuivre le show. Encore une chanson pour les enfants… 1 enfant sur 3 ne part pas en vacances… On comprend pourquoi ils pètent les plombs… Et nous voilà partis en « Vacances ». La différence entre la civilisation et la barbarie… Dans la civilisation, les plus forts protègent les plus faibles… « Tous Les Jours » nous parle alors des femmes tabassées qui meurent sous les coups. Merci pour elles !!! Une nouvelle chanson nous est alors proposées : « Apocalypse », suivie d’une chanson pour tous nos camarades tombés le 13 novembre dans les rues de Paris et ailleurs dans le monde… « Où Est-il Possible de Vivre » leur rend un bel hommage. On va voir si vous êtes toujours là… Est-ce que vous êtes jeunes ?!! Est-ce que vous êtes forts ?!! Pour nous, c’est le « Dernier Combat ». « Chaos En France » est enchaîné ». Le 5 décembre, c’est la fête à Macron !!! On va vous parler de la pire bande d’enculés qui existe… L’origine de tous nos problèmes… Les enculés de patrons du CAC 40 !!! « Les Patrons » en prennent pour leur grade. Le refrain est repris par le public. Allez, ça fait 20 ans qu’on la chante… Un hommage aux Gilets Jaunes… La répression est terrible, mais ça ne nous arrêtera pas !!! Le 5 décembre, c’est la fête à Macron !!! Et c’est parti pour « La Révolution ». Bienvenus dans un monde de merde !!! « Y’A Pas D’Amour », y’a que d’la haine et des vautours… Voici une chanson pour vous remercier d’être venus aussi nombreux ! Est-ce qu’y’a des keupons dans la salle ?!! « Punk À Gogo » nous est alors proposé. Encore une pour les punks, dédiée à notre pote Yann disparu : « Keupon Toujours ». J’habite un pays où les patrons sont rois, où les lois sont passées à coup de 49-3 ! Ce pays, « C’Est La France » ! Allez, il en reste 3… Faut savoir partager… On est pas tout seul ce soir… Y’a GBH… Un hommage à « Macron », notre président, pour tout le bien qu’il nous procure, qu’il nous apporte. Je n’ai qu’un mot à dire… Enculé !!! (repris par le foule). Une nouvelle chanson... Police partout, justice nulle part… Je fais couler le sang, le sang des manifestants… C’est « Castaner ». Allez, c’est la dernière… C’est la tradition… On la joue au début et à la fin… Sur « Camarade », le public s’invite sur scène. Merci !!! Vous avez été parfaits !!! Allez, Vitry Le Francois, les temps sont durs, mais on n’lâche rien ! Salut ! Et à la prochaine !!! Le groupe quitte la scène sous une belle ovation, après avoir mis une sacrée ambiance !

Les Sales Majestés - L'Orange Bleue 2019

Les Sales Majestés :

Yves à la guitare et au chant.
Fred à la guitare.
Jimmy à la batterie.
Jérôme à la basse.

Les Sales Majestés : Facebook / Instagram / TwitterBandcamp / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

GBH

Si le nom de ces diables de Britanniques ne vous évoque rien, ils comptent pourtant quelques fans illustres. Nirvana, Metallica ou bien Sepultura ont tous cité le groupe comme faisant partie de leurs références. Rien que ça ! Fondé à Birmingham à la fin des années 70, GBH est considéré comme l’un des pionniers du UK82, la seconde vague du punk rock Britannique. Riffs enragés, batterie à l’unisson, voix fiévreuse… leur musique ne laisse ni répit ni doutes. Toujours dans une forme olympique, GBH n’a pas perdu la flamme allumée il y a maintenant quelques années. Le déluge sonore est garanti et il est évident qu’avec les « keupons » de GBH, emmenés par l’inusable chanteur Colin Abrahall, punk is not dead !!! Ils nous l’ont encore démontré ce soir ! Le groupe prend possession de la scène, et Colin Abrahall harangue déjà la foule. Let’s go !!! Come on !!! Le set est lancé sur les chapeaux de roues avec « Birmingham Smiles ». Are you ready ?!! « Race Against Time » est envoyé dans la foulée. Le chanteur s’essaie à quelques mots en français. Bonjour ! Ça va ?!! « Knife Edge » et « Lycanthropy » viennent poursuivre le show. This song is called « Necrophilia » ! L’accueil est des plus chaleureux. Thank you very much !!! « Dead On Arrival » et « Generals » sont enchaînés. Is everybody ok ?!! Les titres hyper-rapides et relativement courts se succèdent : « Freak », « Fifty What ? », « Self Destruct ». Une chanson d’amour nous est annoncé avec « Big Women ». Le public s’invite petit à petit sur scène, finissant par remplir le plateau. GBH parcourt sa longue discographie avec « Sick Boy », « Slit Your Own Throat », « Am I Dead Yet ? », « Give Me Fire ». Colin Abrahall annonce a new song for you : « I Never Asked For Any of This ». Le groupe reçoit une nouvelle ovation. Thank you very much !!! This is « Momentum » !!! Everybody still ok ?!! Ça va ?!! « Diplomatic Immunity » et « City Baby Attacked by Rats » sont envoyés. Le chanteur tend son micro au premier rang pour les fans qui veulent chanter. « City Baby’s Revenge » est enchaîné. Nous arrivons petit à petit à la fin du show avec « Time Bomb » et « Liquid Paradise ». C’est avec « Maniac » que le set se termine. Thank you very much !!! Merci bien !!! Au revoir !!! Le groupe quitte la scène sous une ovation. Quelle soirée !!! Quelle énergie sur scène !!! GBH est toujours au sommet de sa forme ! La discographie est impressionnante. Le groupe a publié 12 albums : City Baby Attacked By Rats (1982), City Babys Revenge (1984), Midnight Madness And Beyond (1986), No Need To Panic (1987), A Fridge Too Far (1989), From Here To Reality (1990), Church Of The Truly Warped (1992), Punk Junkies (1996), Ha Ha (2002), Cruel And Unusual (2004), Perfume And Piss (2010) et Momentum (2017).

GBH - L'Orange Bleue 2019

GBH :

Colin Abrahall au chant.
Jock Blyth à la guitare.
Ross Lomas à la basse.
Scott Preece à la batterie.

GBH : Facebook / Instagram / Twitter /  Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Dimitri D.

#Live / #Report / #LiveReport / #Review / #LiveReview / #Photos / #Pictures