NJP 19 vignetteLe Hublot

The Psychotic Monks + Lysistrata
+ The Moon Drivers

Le 11 Octobre 2019 – Nancy (54)

Notre avis :


Une belle soirée rock nous était proposée au Hublot dans le cadre du festival « Nancy Jazz Pulsations ». Au programme : The Psychotic Monks, Lysistrata et The Moon Drivers !

THE MOON DRIVERS

Originaire de Nancy, le groupe nous propose du rock stoner aux sonorités 70’s et 80’s. À notre arrivée, les festivités sont déjà lancés, et c’est « The River » qui nous est proposé. « Ocean » nous plonge ensuite dans une ambiance un peu plus planante, suivi de « White Spirit ». Les titres s’enchaînent : « Not Your Place », « Virtue And Vice » et « I Don’t Really Hate You », une ballade plus ténébreuse et lancinante. La basse est répétitive, mélodique, à l’appui d’un chant aérien. « This Sounds For Us» et ses puissants riffs de guitares nous amènent petit à petit à la fin du show. C’est avec « Kids In The Forest » que le set se termine. The Moon Drivers a eu ainsi l’occasion de promouvoir le 2ème EP (8 titres) qui sortira en février 2020.

The Moon Drivers (2019)

The Moon Drivers :

David Obeltz à la basse et au chant.
Ben Chapelier à la guitare.
Gérald Delique à la guitare.
Thomas Copier à la batterie.

The Moon Drivers : Facebook / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

LYSISTRATA

Composé de Théo Guéneau (à la guitare et au chant), de Max Roy (à la basse et au chant) et de Ben Amos Cooper (à la batterie et au chant), Lysistrata renverse tout sur son passage. Chaque prestation est un déluge de décibels et de jolis changements de rythme. Originaire de Saintes, le groupe propose une synthèse entre post-hardcore, post-rock, math rock et noise, les quatre courants phares du rock moderne énervé. Enfants légitimes de Battles et Refused, les trois membres du groupe ont beau être issus d’horizons musicaux radicaux, ils parviennent à transcender les chapelles musicales via leur force de conviction et un enthousiasme jouissif. À l’appui des 3 EPs qui constituent l’actif du groupe (« Lysistrata », « The Thread » et « Pale Blue Skin »), l’ensemble proposé est explosif et percutant. Lysistrata a eu également l’occasion de nous présenter quelques extraits du nouvel album « Breathe In/Out » prévu aux alentours du 18 octobre 2019 ! Un show brut et nerveux ! La belle sensation de la soirée !

Lysitrata - Le Hublot 2019

Lysistrata :

Théo Guéneau à la guitare et au chant.
Max Roy à la basse et au chant.
Ben Amos Cooper à la batterie et au chant.

Lysistrata : Facebook / Instagram / Twitter / Bandcamp

Les photos de la soirée : bientôt.

THE PSYCHOTIC MONKS

Dans une ambiance intime et plutôt sombre, la formation prend possession de la scène. Le quatuor est aligné sous de faibles lumières, essentiellement éclairé à contre-jour. Les premiers sons retentissent, et le groupe nous emmène dans son univers situé entre le rock frénétique et le psyché hypnotique, mêlant rock garage crasseux et psychédélisme. Les morceaux sont relativement longs, intenses, à l’appui de riffs déformés. La batterie a des allures de métronome. Le groupe nous propose des rythmes lancinants avec une basse omniprésente. Le quatuor se donne pleinement sur scène avec des mouvements de têtes qui semblent incontrôlés. Le groupe entre en transe, et les esprits s’abandonnent totalement. Un ensemble prenant, dans un chaos de sons distordus, à l’image du nouvel album « Private Meaning First » sorti cette année !

The Psychotic Monks - Le Hublot 2019 (2)

The Psychotic Monks :

Arthur à la guitare et au chant.
Martin à la guitare et au chant.
Clément à la batterie et au chant.
Paul au clavier, à la basse et au chant.

The Psychotic Monks : Facebook / InstagramTwitter / Bandcamp / Youtube

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Dimitri D.