L’Epée – Diabolique

2019 –  10 titres – 39’51
Label : Because
Style : Electro Pop
Origine : France / USA
Date de sortie de l’album : 6 septembre 2019

Notre avis :


Par Mike S.

L’Epée ?? Derrière ce projet musical, il y a les Limiñanas, Anton Newcombe et Emmanuelle Seigner. 4 personnalités qui unissent leurs forces dans un nouveau défi « Diabolique » faisant suite à un premier EP. Les revoici donc dans une version longue aux sonorités résolument 60’s, quelque part entre l’univers des Liminanas, presqu’une marque de fabrique, et celui des Raveonettes ou tout autre groupe revival Sixties et grosses guitares.

Le chanteur des Brian Jonestown Massacre avait déjà participé au dernier album des Limiñanas et même assuré une partie du service après vente en tournée. On avait eu l’occasion de les voir à la Route du Rock 2018 notamment. Cette fois, il s’associe au duo qui intègre dans la fine équipe, la chanteuse et actrice Emmanuelle Seigner (à l’origine du projet en réalité), pour nous plonger une fois encore, dans cet univers un peu barré, aux textes illuminés et à la musique vintage. Le combo imagine ce projet comme  » un mélange entre The Jesus and Mary Chain et ce qu’on adore en France dans les années 60, des trucs barrés comme Ronnie Bird « . Qui en France, connait encore Ronnie Bird ? (à part mon papa ??). Mais c’est aussi ça le talent des Liminanas, aller chercher dans le passé des sons oubliés qui, pourtant, avaient eu leur heure de gloire, et de leur redonner un nouvel éclairage, dans le contexte de notre époque. Et si Ronnie Bird n’a pas laissé de traces, la musique de L’Epée trouve des échos dans le son de cette époque naïve ou nonchalante, où Nico ou Brigitte Bardot ont tout de même laissé un style à part, qu’on retrouve ici dans cette dizaine de balades. Seules les guitares et leur tonne de reverb’ les en distinguent et les rapprochent plus des groupes anglosaxons cités plus haut.

Dans ce décor 60’s, l’album se déroule avec une grande fluidité. Chacun des titres, quoi qu’assez similaires dans leurs sonorités, dévoile une personnalité propre, que ce soit le Lou aux accents du Velvet Underground non dissimulés, le Dreams très yéyé et dynamique, La brigade des Maléfices et son univers scénarisé emprunté autant à Lovecraft qu’à Harry Potter… Ne mettant aucune limites à leur imagination, un peu comme Ultra Orange, il y a quelques années (projet de Pierre Émery qui avait déjà associé Emmanuelle Seigner), L’Epée nous balade, nous transporte, nous bouscule, et finalement nous fascine, à chacune de leurs incursions malicieuses dans les strates temporelles.

L’Epée est une nouvelle occasion pour les Limiñanas de s’amuser entre amis, une nouvelle occasion de laisser le champ libre à Emmanuelle Seigner au micro, et aussi de nous divertir par la même occasion. Et le titre de ce premier album porte parfaitement son nom, tant il est diaboliquement addictif ! A écouter en toute circonstance !


Facebook / Site officiel

Line-up :
Emmanuelle Seigner
Anton Newcombe
The Liminanas

Tracklist :

  1. Une Lune étrange
  2. Lou
  3. Dreams
  4. La Brigade des maléfices
  5. On Dansait avec elle
  6. Ghost Rider
  7. Grande
  8. Springfield 61
  9. Un Rituel inhabituel
  10. Last Picture Show