In Flames Tour 2019L’Autre Canal

In Flames + Norma Jean + Light The Torch

Le 12 Avril 2019 – Nancy (54)

Notre avis :


Dans le cadre de leur tournée Européenne, les Suédois de In Flames étaient de passage ce vendredi soir à L’Autre Canal. Dans une salle comble, ils nous ont offert une soirée exceptionnelle ! Habitué à les voir dans les festivals ou autres salles gigantesques, quel plaisir de les avoir ce soir dans une salle à taille humaine, où la proximité et les échanges avec le public sont encore permis. Une bien belle soirée, dont la première partie était assurée par Norma Jean et Light The Torch qui nous ont également offert de jolies prestations !

LIGHT THE TORCH

C’est avec les Américains de Light The Torch que nous avons le plaisir de débuter cette très belle soirée. Évoluant dans le metalcore, la formation est composée de quelques pointures : Howard Jones (ex-Killswitch Engage) est au chant, Francesco Artusato (ex-All Shall Perish) est à la guitare, Ryan Wombacher (ex-Bleeding Through) est à la basse et Mike « Scuzz » Sciulara complète le tout à la batterie. Fort du nouvel album « Revival » sorti en mars 2018 chez Nuclear Blast Records, le groupe nous présente quelques extraits ce vendredi soir à L’Autre Canal. La salle est plongée dans l’obscurité. Les premiers sons retentissent, et les protagonistes débarquent sur scène. Abstraction faite d’un petit problème de micro, le set est lancé avec « The Bitter End ». Howard Jones harangue déjà la foule. Make some noise !!! Le public, qui a les bras en l’air, se met alors à hurler. Le frontman occupe parfaitement la scène, la parcourant de long en large. Le groupe reçoit une première ovation. Come on !!! L’ambiance est là dès le départ. « Calm Before The Storm » est enchaîné sous les applaudissements. Le premier slam de la soirée fait alors son apparition. Howard Jones nous fait part de son plaisir d’être là. It’s so good to be here !!! Le show se poursuit avec « Lost In The Fire » et « Virus ». Après une nouvelle ovation, la déferlante continue avec « Consume The Damned » et « The Safety Of Disbelief ». C’est avec « Die Alone » que le set se termine. Le groupe quitte la scène sous les applaudissements.

Light The Torch - 2019 (2)Light The Torch :

Howard Jones au chant (Ex-Killswitch Engage, Blood Has Been Shed).
Francesco Artusato à la guitare (Ex-All Shall Perish, The Francesco Artusato Project).
Ryan Wombacher à la basse (Bleeding Through).
Mike « Scuzz » Sciulara à la batterie (Extinction A.D.).

Light The Torch : Facebook / Instagram / Twitter / Youtube / Soundcloud

Les photos de la soirée : bientôt.

NORMA JEAN

Nous poursuivons cette très belle soirée avec les Américains de Norma Jean qui évoluent dans le heavy metal et le metalcore. Originaire de Douglasville, un quartier de la banlieue d’Atlanta, en Géorgie, le groupe formé en 1997 a vu son nom et son line up évoluer depuis l’origine. Il compte à son actif 7 albums sous le nom de Norma Jean, dont le dernier en date intitulé « Polar Simular », sorti en 2016. La formation a l’occasion de nous en présenter quelques extraits ce soir sur la scène de L’Autre Canal. C’est « I. The Planet » qui lance les festivités, suivi de « Everyone Talking Over Everyone Else ». D’emblée, les chevelures virevoltent, et Cory Brandan harangue la foule. Make some noise !!! Norma Jean reçoit une belle ovation. Thank you !!! « Synthetic Sun » est envoyé dans la foulée. La salle claque des mains, et le show se poursuit avec « Funeral Singer » et « Disconnecktie : The Faithful Vampire ». Un circle pit s’organise. L’ensemble proposé est plutôt caustique et brutal. « The Anthem Of The Angry Brides » est envoyé, suivi de « 1,000,000 Watts » et « Sword In Mouth, Fire Eyes ». La fosse se retrouve à nouveau prise dans un tourbillon humain avec « If You Got It At Five, You Got It At Fifty ». C’est avec « Deathbed Atheist » que le set se termine. Cory Brandan balance son pied de micro, et la batterie est en bonne partie dégagée. Le groupe quitte la scène sous les applaudissements à l’issue d’un show corrosif et rugueux.

Norma Jean - 2019 (7)Norma Jean :

Cory Brandan au chant.
Jeff Hickey à la guitare.
Clayton « Goose » Holyoak à la batterie.
John Finnegan à la basse.
Philip Farris à la guitare.

Norma Jean : Facebook / Instagram / Twitter / Youtube / SoundcloudSite Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

IN FLAMES

Le backdrop fait apparaître le personnage qui figure sur la pochette du nouvel album, « I, The Mask », sorti le 1er mars 2019. La salle est plongée dans l’obscurité, et le public se met à crier, scandant le nom du groupe. La scène baigne désormais dans une ambiance lumineuse bleutée. Les protagonistes débarquent sous les applaudissements, et c’est avec « Voices » que le set est lancé. « Everything’s Gone » est envoyé dans la foulée. Les bras sont en l’air dans la salle. Quelle ambiance dès le départ ! How are you doing tonight, Nancy ?!! We are happy to be here !!! Anders Fridén nous annonce « Pinball Map », extrait de l’album « Clayman » sorti en 2000. Le groupe reçoit une belle ovation, et le public scande encore le nom du groupe. Le show se poursuit avec « Where The Dead Ships Dwell », repris par la foule. Un gros pogo est organisé sur « Call My Name », relayant les slams qui sont déjà lancés depuis un bon moment. Les fans se régalent sur les sonorités navigant entre le metalcore, le metal alternatif et le death metal mélodique proposé par les Suédois. In Flames reçoit une belle ovation encore une fois, avant de poursuivre avec « Monsters In The Ballroom ». « All For Me » est lancé à la guitare, accompagné des claquements de mains des fans qui sont chauds bouillants. Comme sur « (This Is Our) House », Björn Gelotte nous offre régulièrement de belles démonstrations de guitare.

In Flames - 2019 (2)

Le show se poursuit avec « Deep Inside » et « Here Until Forever ». Le public reconnaît alors les premières notes de « The Chosen Pessimist », le moment de douceur de la soirée, avant de repartir de façon rythmée avec « Leeches ». Anders Fridén échange et plaisante régulièrement avec le public. Il nous parle alors de « Colony », extrait de l’album éponyme sorti en 1999. Les titres s’enchaînent avec toujours la même puissance : « My Sweet Shadow », « The Truth » et « I Am Above ». La foule scande encore le nom du groupe. « Cloud Connected » est envoyé, et le refrain est repris par le public. Une ovation encore une fois, et « The Mirror’s Truth » nous amène petit à petit à la fin du show. Anders Fridén invite une spectatrice à monter sur scène, lui offre une bière et lui demande de filmer la salle avec son téléphone portable. C’est avec « The End » que le set se termine. Le groupe quitte la scène après avoir remercié et salué le public. Quelle soirée !!! Dans une ambiance torride, avec des musiciens souriants, qui ont l’air de prendre plaisir à être sur scène, In Flames nous a offert une très très belle prestation. Un set puissant et rythmé, bien rodé, avec des riffs titanesques, des voix enflammées et de jolis solos techniques ! Une bien belle soirée proposée par L’Autre Canal et Notice France !

In Flames - 2019 (3)In Flames :

Anders Fridén au chant.
Björn Gelotte à la guitare.
Niclas Engelin.
Bryce Paul Newman.
Tanner Wayne.

In Flames : Facebook / Instagram / Twitter / Youtube / SoundcloudSite Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Dimitri D.