Seasick Steve vignette (2019)La Cartonnerie

Seasick Steve

Le 03 Avril 2019 – Reims (51)

Notre avis :


Ancien producteur et arrangeur de chansons, songwriter, guitariste de blues et de rock, Seasick Steve a connu un parcours plutôt atypique. Il s’est fait un nom à l’âge où certains se retirent, car c’est seulement à 60 ans que Seasick Steve connaît le succès. Grâce au revival du blues, il se voit propulsé sur le devant de la scène, et c’est ainsi qu’il s’impose au grand public avec ses albums et ses concerts. Après un passage remarqué l’année dernière au Cabaret Vert, il était ce mercredi soir à La Cartonnerie pour nous présenter son neuvième album intitulé « Can U Cook ? » qu’il a lui-même écrit et produit. Il y mêle tous ses ingrédients préférés pour livrer un nouvel opus frais et ensoleillé : un bon vieux mélange de boogie, de blues, de rock, d’Americana et de musique folk. Un événement proposé en partenariat avec Live Nation.

SEASICK STEVE

C’est une ambiance de kermesse qui règne ce mercredi soir à La Cartonnerie. Une guirlande électrique multicolore orne la scène qui voit débarquer Seasick Steve sous les applaudissements. Les premières notes de guitares sont envoyées. La salle claque des mains, et le rythme s’accélère avec l’arrivée du batteur qui s’installe à son tour. L’artiste s’adresse à la foule. I’m Steve and this is crazy Dan ! Muni de ses instruments improbables, et accompagné de Dan Magnusson, Seasick Steve réussit à séduire la foule dès les premiers instants. Évoluant dans le blues rock très rythmé, l’artiste saisit l’occasion de nous présenter quelques extraits du nouvel album intitulé « Can You Cook ? » sorti en 2018. L’accueil est des plus chaleureux, et le duo reçoit de belles ovations dès les premiers morceaux. La salle se fait entendre sur « Bring It On ». « Hate Da Winter » et « Shady Tree » amènent encore une fois des applaudissements nourris. Pour « Walkin’ Man », a love song, l’artiste invite une spectatrice sur scène (Susie) pour lui chanter cette ballade. Un beau grand moment à l’issue duquel il offre à son invitée un vinyl dédicacé. Repérant des banderoles déployées dans la salle, il va les recevoir sur scène et y inscrire quelques mots avant de les retourner à son (ou sa) propriétaire.

Seasick Steve (2019)(3)

Il interroge alors l’assistance pour demander s’il y a des farmers dans la salle. Une façon habile d’amener « Down On The Farm »… Il sonde ensuite le public pour savoir combien de personnes étaient présentes l’année dernière au Cabaret Vert. Quelques bras se lèvent… Thank you so much, lance t-il avant d’enchaîner avec « Young Blood ». Les titres se succèdent jusqu’à « Barracuda ’68 » qui amène une nouvelle ovation. Il nous montre alors fièrement sa guitare bricolée à 3 cordes qui résonnent du tonnerre ! « You Can’t Teach An Old Dog New Tricks » est envoyé avant que le duo salue le public et quitte la scène pour le traditionnel rappel. Seasick Steve revient seul pour nous interpréter « Sun On My Face », tout en douceur. Dan fait alors son retour à la batterie, et c’est avec « Thunderbird » que le set est clôturé. Le morceau finit en apothéose et de façon percutante. Seasick Steve et Dan Magnusson saluent une nouvelle fois le public, serrant au passage quelques mains qui se présentent à eux, et finissent par quitter la scène sous une très belle ovation. Les 2 compères nous ont offert un moment de grâce. Des morceaux rythmés, flirtant avec le blues et la country, mais toujours rock. Un ensemble bluffant, et sans doute l’une des plus belles sensations de la saison !

Seasick Steve (2019) (1)

Seasick Steve :

Steve Gene Wold (dit Seasick Steve) au chant et à la guitare.
Dan Magnusson à la batterie.

Seasick Steve : Facebook / Instagram / TwitterYoutube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Dimitri D.