Mass Hysteria - Maniac (2018)La Cartonnerie

Mass Hysteria + Disconnected

Le 21 Mars 2019 – Reims (51)

Notre avis :


25 ans de carrière exemplaire ! Voilà ce que l’on peut écrire concernant Mass Hysteria et qui ne surprendra personne. Avec le regain de forme que connaît le groupe depuis une petite décennie et le coup de turbo phénoménal depuis l’album « Matière Noire » en 2015, Mass Hysteria enchaîne les dates, essorant les salles et les festivals. Le groupe est à nouveau sur les routes avec le nouvel album « Maniac » sorti le 26 octobre 2018 ! Les fans de la région se souviennent encore de cette date, car Mass Hysteria était venu présenter ce nouvel opus à La Cartonnerie ! Le groupe était à nouveau de passage à Reims ce jeudi soir pour notre plus grand plaisir, pour cette soirée en partenariat avec VeryShow, dont la première partie était assurée par Disconnected.

DISCONNECTED

C’est avec Disconnected que nous avons le plaisir de débuter cette très belle soirée. À notre arrivée, le groupe a déjà lancé les festivités avec « Living Incomplete ». Bonsoir Reims ! Est-ce que ça va ?!! Est-ce que vous avez le feu sacré ce soir ?!! On s’appelle Disconnected et on est ravi d’ouvrir pour Mass Hysteria ! On nous a dit qu’il y avait des furieux et des furieuses ce soir… « Blind Faith » est envoyé dans la foulée, et le show se poursuit avec un petit interlude de guitares. Le groupe remercie le public pour l’accueil chaleureux qu’il lui a réservé. Merci ! Merci infiniment ! L’assistance est invitée à jumper sur « Losing Yourself Again ». Le temps des applaudissements, et nous continuons avec « For All Our Sakes » et son intro orientale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça tape dur à la batterie. Les guitares et la basse sont triturées comme jamais pour accompagner l’énergie et la puissance du chant. L’ensemble proposé est incroyablement percutant. Disconnected a ainsi l’occasion de nous présenter quelques extraits de l’album « White Colossus » sorti il y a quasiment un an. Merci d’être aussi présent pour la première partie ! La prochaine s’appelle « The Wish » ! C’est un vrai kif d’être ici ce soir ! Merci à La Cartonnerie qui nous a accueilli royalement. Merci aux techniciens ! Merci à Mass Hysteria ! C’est avec « White Colossus » que le tour de chant se termine. Après une petite photo souvenir, le groupe quitte la scène sous une ovation. Une belle entrée en matière pour lancer cette très belle soirée !

Disconnected (3)

Disconnected :

Ivan Pavlakovic au chant.
Adrian Martinot à la guitare.
Romain Laure à la basse.
Florian Merindol à la guitare.
Jelly Cardarelli à la batterie.

Disconnected : Facebook / Instagram / Twitter / YoutubeBigcartel

Les photos de la soirée : ici.

MASS HYSTERIA

L’excitation est palpable dans la salle. Les fans ont hâte de retrouver Mass Hysteria sur scène ! Arborant leur nom sur le fond de scène, tel l’étendard d’une bande de flibustiers, le groupe fait durer le plaisir. Le public attend patiemment dans le calme. Le calme avant la tempête ! La salle est soudainement plongée dans l’obscurité, et les premiers sons retentissent. L’intro oppressante de « Reprendre Mes Esprits » rappelle un peu les films d’horreur. Des rayons de lumière bleue viennent balayer la scène. Le groupe arrive sous une ovation. Bras en l’air, Mouss harangue déjà la foule. Bonsoir les furieux et les furieuses !!! Le public reprend le refrain et les bras sont levés. Mass Hysteria reçoit déjà des applaudissements chaleureux. Merci !!! Mouss montre son bras, indiquant qu’il a déjà la chair de poule dès le premier morceau. Nous sommes tous venus pour la même chose, dit-il ensuite. « Vae Soli ! » est envoyé, et la furie se poursuit avec « Une Somme De Détails ». Les slams et les pogos ont fait leur apparition. Le public est déjà chaud bouillant. Merci de squatter notre mouvement depuis plus de 20 ans !!! Sur « Notre Complot », le maître de cérémonie envoie des flèches virtuelles en direction du public. Le groupe reçoit une nouvelle ovation. Vous voulez qu’j’m’énerve ? La dernière fois que j’me suis énervé, je m’suis cassé une dent chez vous… :) « Positive À Bloc » est envoyé tel un scud, et un circle-pit prend naissance dans la fosse. À tous ceux qui résistent ! Ne laissez pas la haine s’exprimer !!! C’est « World On Fire ». À tous les gilets jaunes pacifistes !!! Le show se poursuit avec « Pulsion » et « Chaman Acide ». Merci la jeunesse éternelle !!! Est-ce que vous êtes prêts à brûler ?!! Et nous voilà partis avec « Se Brûler Sûrement ». Une spéciale dédicace est faite à tous ceux qui ont eu une éducation à la dure avec « Nerf De Boeuf ».

Mass Hysteria (1)

Le tourbillon humain fait son retour dans la fosse. Pour tous les amoureux et les amoureuses : « Derrière La Foudre » !!! Mouss remercie alors la sécurité qui vous rattrape et évite de vous briser le cou… C’est vrai que les slams sont nombreux ce soir ! Nous avons ensuite une petite pensée pour tous ceux qui sont partis trop tôt suite aux attentats : « L’Enfer Des Dieux ». Mouss harangue une nouvelle fois la foule. Faites du bruit !!! J’entends rien !!! La salle est pourtant bien bruyante ! Elle est alors coupée en 2 pour « Plus Que Du Metal » et lancer le pogo général. Un mini Hellfest à Reims !!! On pensait que seriez calmés depuis le mois d’octobre… Rappelons que le groupe était venu présenter ici même le nouvel album le jour de sa sortie. « Tout Est Poison » est balancé, et Mouss chahute encore l’assistance.. Bon, il vous reste un peu de jus ou quoi ?!! Avec « Chiens De La Casse », l’ambiance monte encore d’un cran. Merci ! Et bonsoir ! La formation quitte soudainement la scène pour le traditionnel rappel. Le moins que l’on puisse dire est qu’il est des plus chaleureux. Le retour se fait avec « Arômes Complexes ». Mouss demande au public de s’agenouiller avant de se relever énergiquement. C’était en 1999… Certains s’en rappellent. Je veux voir La Cartonnerie sauter !!! Le sol vibre alors sous nos pieds pour « Contraddiction ». En 1995… Le rock était mort, c’est ce qu’on disait…  « Donnez-vous La Peine » a su démontrer le contraire. Les enfants sont alors invités à monter sur scène, quelques furieuses également, et c’est avec « Furia » que le show se termine. Mass Hysteria a mis le feu dans l’cerveau ! Après une petite photo souvenir, la formation quitte la scène sous les applaudissements, prenant le soin de serrer toutes les mains qui se présentent. Quelle débauche d’énergie ! Quel show ! Une soirée mémorable encore une fois !!! Hâte de les revoir sur la longue tournée qui continue !

Mass Hysteria (4)

Mass Hysteria :

Moustapha Kelaï.
Yann Heurtaux.
Raphaël Mercier.
Jamie Ryan.
Frederic Duquesne.

Mass Hysteria : Facebook / Instagram / Twitter

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.