Rockhal 2La Rockhal

The Blaze

Le 07 Mars 2019 – Esch Sur Alzette (Lux)

Notre avis :


La Rockhal a su ravir les amateurs de musique électronique contemplative avec la venue de The Blaze. Déjà acclamé pour ses clips extrêmement soignés, le duo a sorti en septembre dernier son premier album : « Dancehall », faisant suite à l’EP « Territory ».

THE BLAZE

Indéniablement, il tient à coeur au groupe de soigner ses concerts autant que ses clips. La prestation s’ouvre avec de magnifiques images diffusées sur des écrans dissimulant les artistes qui ont déjà commencé à jouer. Visuellement, c’est beau, on entre directement dans l’esthétique de The Blaze. L’introduction se charge de remplir les yeux du public qui comble presque entièrement le club de La Rockhal. Pour la suite, l’écran se scinde en deux, laissant apparaître les musiciens qui se font face, en pleine effervescence devant leurs machines. Les morceaux les plus iconiques du groupe sont entonnés et les fans, connaisseurs, se chargent de donner de l’écho aux paroles. Bien qu’il est difficile de résister aux mélodies entêtantes et chargées d’émotions de morceaux comme « Heaven », « She », ou encore « Juvenile », il faut tout de même relever une certaine linéarité dans le set qui, sur la longueur, nous fait perdre un peu l’attention.  Assurant un concert d’une heure et demie qui se clôture sur l’excellent « Faces », The Blaze sait se démarquer du paysage électronique actuel grâce à une touche d’ésotérisme et une approche souvent cinématique de la musique. La setlist se tient bien, et peut-être même un peu trop. Il n’est pas possible d’émettre une critique complète sur l’aspect répétitif de la musique de The Blaze, puisqu’il s’agit de musique électronique. Cependant, on espère voir se développer une amplitude dans leurs prochains titres qui saura faire varier davantage les plaisirs et tenir l’intégralité du public en haleine jusqu’à la fin.

The Blaze (2)

The Blaze : Facebook / Instagram / Twitter

Les photos de la soirée : ici.

Report et photos : Maude Jnvx