The Togs – Originals

2019 –  10 titres – 44’46
Label : Autoprod /
Style : Folk, Rock Acoustique, Pub Folk
Origine : France, Auvergne-Rhône-Alpes, Lyon (69)
Date de sortie de l’album :
  14 février 2019

Notre avis :


Par Mike S.

Il y a 20 ans, ils arpentaient les scènes et les pubs lyonnais pour y déverser leurs riffs électriques contre un verre de bière et quelques sourires. Aujourd’hui, Peter Callate, chanteur et fondateur des Togs, amorce un retour aux affaires et reconstitue le groupe, sous la forme d’un duo. Deux guitares électro-acoustiques et une petite section rythmique constitue le nouvel habillage de ce groupe atypique, aux allures de Pogues français.  

Bien entendu, le Rock acoustique des Togs ne s’arrête pas à leur musique qui oscille entre folk et rock. Il y a, pour compléter le tableau, une voix, et pas n’importe laquelle. Celle de Peter Callate, unique, grave et rocailleuse, ou plutôt Rockalleuse, comme ils aiment à le préciser dans leur bio. Et c’est vrai que cette voix donne une couleur toute particulière à leur musique. De ce Folk Rock acoustique, la voix de Peter en fait quelque chose de plus singulier, dans le paysage Rock français. Il apporte un esprit de pub anglais, voir irlandais, avec des chansons à boire et des rythmes à dodeliner de la tête, dès les premières notes de chaque titre.

Les compositions sont d’une simplicité et d’une fluidité déconcertante. Dès l’ouverture de l’album, le titre Migrant’s Song sonne comme une balade irlandaise, avec toute sa force émotionnelle. Une ambiance digne d’un samedi soir d’un pub traditionnel de Dublin, telle qu’on l’imagine par ici, avec la bière qui coule à flot, des habitués qui chantent à gorge déployée, le sourire jusqu’aux oreilles. C’est peut-être exagéré mais c’est en tout cas précisément ce que Migrant’s Song provoque instinctivement. Et elle n’est pas la seule, Someday, I Don’t Believe In Love, Why Should I, toutes ces chansons sont comme des classiques, amplifiées par la puissance vocale de Peter et les histoires que les chansons semblent raconter une à une. Le bonheur n’est pas toujours au rendez vous, il est question des voyages et de misères, d’amour malheureux, d’espoir et de complaintes ensorcelantes (Second chance, Hold Me Tight).

Et quand il abandonne ses influences de pub irlandais, le groupe s’oriente vers un Folk plus traditionnel, empreint d’une émotion encore plus forte comme c’est le cas sur Can’t Petition. Le duo joue ainsi sur les nuances et la force des arrangements minimalistes. Parfois, une voix et une guitare suffit pour vous mettre dans tous vos états.

Vraiment, ces lyonnais ont quelque chose : un sens de la mélodie et du rythme, un style tout à fait personnel, et une voix, la plus étonnante du moment. Un premier album à découvrir absolument.


Facebook / Site officiel


Line-up :
Peter Callate 2016…Fondateur de The Togs
Stag Augagneur 2018…
(Fred ShortFoot) 2016/2018

Tracklist :
01 Migrant’s Song
02 I Don’t Believe In Love
03 Someday
04 Hold Me Tight
05 Lipstick Traces
06 Can’t Petition
07 Why Should I
08 Second Chance
09 Love In On The Lose
10 Lonely Hearts