Gemma & The Travellers – Too Many Rules & Games

2017 –  10 titres – 37’03
Label : Légère Recordings
Style : Soul, Sixties Funk
Origine : France, Bretagne, Saint-Malo (35)
Date de sortie de l’album :
 28 avril 2017

Notre avis :


Par Mike S.

Sur scène, d »un coté, il y a Gemma, une italienne à la voix chaude et au tempérament volcanique, de l’autre, Robert, un anglo-suédois aux doigts d’orfèvre sur sa guitare. Au milieu, pour les réunir, il y a la musique, la Soul’Music, celle des Sixties, celle d’Aretha Franklin ou de Julie Driscoll. Pour les accompagner, il y a le clavier de Damien, le saxo de Kevin et la section rythmique d’Alan et Robin. Ensemble, ils jouent dans le monde entier et pour la premiere fois, en 2017, ils se sont posé en studio pour faire naître « Too Many Rules & Games », leur premier album.     

Enregistré en condition de live, comme dans le temps, au Lemoncake Studios, en Angleterre, l’album retrouve l’énergie de la scène et l’authenticité de la Soul Music des années 60, période bénie pour tous les amateurs de la Motown. Inspiré par le Rythm’n’Blues et par le Gospel, le genre est en perte de vitesse depuis. Les témoins de l’époque disparaissent les uns après les autres (Ray Charles, Wilson Pickett, James Brown, Percy Sledge, et encore dernierement Aretha Franklin), mais le groupe de Gemma entretien la flamme, 6 décennies après les débuts du genre. Avec un style traditionnel,  qui conserve les craquements du vinyle et les riffs de guitare vintage, à l’instar du titre qui introduit l’album, I Keep On Thinking  et qui vous plonge d’un bond, dans un passé aux couleurs sepia. Attention aux secousses, attachez bien votre ceinture !

Mais il n’y a pas que dans la musique que le groupe fait revivre les grandes heures de la Soul. Il y a aussi les textes emprunts d’un certain regard sur le monde et la condition féminine, à l’instar du titre éponyme de l’album, Too Many Rules & Games. Gemma, qui a vécu en Italie, a gardé en mémoire cette société archaïque et patriarcale, qu’elle dénonce dans cette chanson qui balance entre textes forts et musique enfiévrée. Comme pour faire passer le message discrètement, sans heurts. Et il y a aussi des chansons porteuses de bonnes vibrations (I can Fly) ou de grandes émotions (Please Don’t Forget My Name). Des messages positifs (I Believe In You), des histoires d’amour (Take My Heart & Breathe), des madeleines de Proust (Where I Lived Before) jusque dans les riffs des guitares.

S’il existe encore quelques artistes de cette époque heureuse pour la Soul Music, des pointures telles que Lee Fields (dont le groupe a assuré la 1ere partie en 2018), il est certain que le genre n’est pas prêt de disparaitree tant qu’il y aura des groupes comme Gemma & The Travellers pour assurer le travail de mémoire et garantir le passage de flambeau. L’album date de 2017 et le groupe est déjà sur le point de lui donner une suite. Mais il n’est pas trop tard pour découvrir les 10 chansons de ce premier album au climat rétro assumé, toujours disposé à faire revivre le genre à l’image du Rock ou de la Pop, infatigables, malgré les décennies qui passent.

Une invitation au voyage temporel dans les 60’s aussi efficace que la machine d’H.G. Wells.


SoundcloudFacebook / achetez sur Bandcamp


Line-up :
Gemma M: Lead Vocals & Songwriter
Robert P: Guitar, Songwriter & Producer
Damien B: Wurlitzer Electric Piano
Robin T: Drums
Alan B: Bass
Kevin H: Saxophone (Tenor & Baritone)

Tracklist :
1. I Keep On Thinking 02:54
2. Too Many Rules & Games 02:56
3. I’ve Got No Feelin’ 03:39
4. I Can Fly 03:31
5. Where I Lived Before 02:38
6. Please Don’t Forget My Name 03:56
7. I Believe In You 04:18
8. Take My Heart & Breathe 03:53
9. Save Me 04:01
10. I Miss You Babe 05:17