Charabia Festival 2018 vignetteLa Cartonnerie

Gaëtan Roussel + Dani Terreur + Belfour

Le 30 Novembre 2018 – Reims (51)

Notre avis :


Dans le cadre de la 2ème édition du Charabia Festival, Barcella et Ulysse Maison D’Artistes nous proposaient ce joli « rendez-vous des amoureux des mots et des oreilles curieuses ». Gaëtan Roussel au sommet, et la première partie de soirée assurée par Dani Terreur et Belfour !

BELFOUR

Belfour, c’est la voix aérienne de Lucie Mena et les guitares envoûtantes de Michaël Sacchetti. Habillées d’un électro-rock forgé dans les braises du blues, les chansons sont suspendues aux lèvres d’une poésie poignante, sincère et passionnée. Le duo prépare un EP prometteur, bande son d’un road movie solaire et tragique. On y croise aussi bien Rimbaud que Thelma et Louise, Brel et Noir Désir, PJ Harvey et Radiohead. De Clermont-Ferrand au Zénith de Paris, Bertrand Cantat a laissé Belfour ouvrir ses concerts, immédiatement séduit par cette écriture fragile et urgente. Le duo lance ce soir les festivités. Les premiers applaudissements se font entendre. « À Demi Mot » est envoyé, et Lucie salue la foule avant d’annoncer le titre suivant : « Juste Une Seconde ». « Seule Et Celle », au final hypnotique, amène de nouveaux applaudissements. Merci à tous pour cette petite demi-heure d’attention ! C’était la première fois pour nous à Reims. Et ce n’est pas rien de jouer avec Dani Terreur et Gaëtan Roussel ! Merci au Charabia Festival ! Notre dernière chanson s’inspire du film Thelma et Louise, l’histoire de 2 meilleures amies qui traversent les États-Unis. Une histoire d’amitié, et surtout un hymne à la liberté. C’est avec « Si La Rivière Coule » que Belfour clôture son tour de chant. Merci La Cartonnerie ! Merci beaucoup ! Le duo salue le public avant de quitter la scène.

Belfour La Cartonnerie 2018

Belfour :

Lucie Mena.
Michaël Sacchetti.

Belfour : Facebook / Instagram / Youtube

DANI TERREUR

Seul sur scène, micro au centre, guitare en bandoulière, pédalier à ses pieds, clavier et synthé à portée de mains, Dani Terreur se révèle en véritable homme machine et lance le set avec « Soleil Acide ». Les premiers applaudissements se font entendre. Merci beaucoup ! Je m’appelle Dani Terreur ! Quelques extraits du premier album intitulé « Les Portes Du Paradis » nous sont ainsi présentés. « Colosse De Rhodes » nous est proposé pour danser… Ok ! Est-ce que vous avez peur de l’avion ou pas ? Cette chanson s’appelle « Air Inter ». Il nous raconte ensuite « Un Beau Souvenir », avant de poursuivre avec « Amour Chienne ». Ce titre nous ramène à « Gri-Gri » sorti en 2016. Merci beaucoup ! Voici une chanson guitare/voix pour se reposer un peu : « Mer Émeraude », suivi d' »Étoile Du Kashmir ». Ok ! C’était la dernière… Merci à Gaëtan Roussel ! Merci à vous d’être venus ! Je m’appelle Dani Terreur ! Merci au Charabia Festival ! Merci, et à bientôt !

Dani Terreur

Dani Terreur : Facebook / Instagram / TwitterYoutube / Site Officiel

GAËTAN ROUSSEL

Une petite intro musicale annonce le début du show. Une pluie d’orage se fait entendre sous les éclairs des stroboscopes. La formation prend possession de la scène, et Gaëtan Roussel arrive, revêtu d’une veste à capuche. Le set est lancé avec « N’Être Personne ». Les applaudissements sont chaleureux dès le départ. Le maître de cérémonie se dote alors d’une guitare sèche pour « Le Jour Et La Nuit ». Le groupe reçoit une belle ovation et enchaîne avec « Ne Tombe Pas ». Bonsoir Reims ! Merci !!! Vous passez une belle soirée ?!!! L’artiste annonce alors « Dedans Il Y A De L’Or ». Le moment se veut encore un peu plus rythmé. Gaëtan Roussel parcourt la scène de long en large. Le public claque des mains et commence à danser. Toutes les mains sont en l’air pour « Dis-Moi Encore Que Tu M’Aimes ». Il règne une très belle ambiance ce soir à La Cartonnerie ! L’artiste annonce le morceau suivant. À travers les rencontres, on arrive à avancer… Il nous parle de sa rencontre avec Vanessa Paradis pour « Tu Me Manques (Pourtant Tu Es Là) » et la reprise : « Il Y A ». Il y a ce qui nous permet d’avancer, et il y a les rétroviseurs. « Ton invitation » est ainsi annoncé. Le public chante et offre une nouvelle ovation. On n’a pas pu s’empêcher de regarder dans l’autre rétroviseur… « Si L’On Marchait Jusqu’à Demain » est envoyé. Le temps de régler un petit problème de son, « J’Entends Des Voix »est joué en acoustique avant d’être repris en électrique.

Gaëtan Roussel (1) 2018

Le public claque des mains sur « Matrice ». Le moment est aux sonorités plus rock. « Début » nous rappelle inévitablement Bashung dans le timbre de voix et les intonations. La transition est parfaite pour la reprise de Bashung justement : « J’Envisage ». Un belle rencontre encore une fois, qui a beaucoup compté pour moi… On flirte alors un peu avec l’électro. Le show se poursuit avec « Je Veux Bien, Je Ne Sais Pas ». Est-ce que ça va comme vous voulez ? Voici un morceau où on a besoin de vous… Le public claque des mains encore une fois au lancement de « Inside Outside ». La salle chante. Gaëtan Roussel fait accroupir le public qui va se relever énergiquement. Le balcon est debout. « Help Myself (Nous Ne Faisons Que Passer) » amène une nouvelle ovation. Merci ! Merci beaucoup pour votre accueil ! Merci infiniment ! Le groupe quitte alors la scène, et le rappel est chaleureux. L’artiste fait son retour avec « Les Belles Choses », tout seul en acoustique. Toute la formation est à nouveau sur scène pour jeter un coup d’oeil dans le rétroviseur intérieur cette fois-ci. C’est « Léa » qui enchante la salle. Le public reprend en choeur. Merci, c’était un vrai plaisir ! C’est avec « Hope » que le tour de chant se termine. Le groupe prend une petite photo souvenir avant de quitter définitivement la scène. Difficile de partir tant l’accueil est chaleureux !

Gaëtan Roussel :

Gaëtan Roussel.
Kenzo au clavier.
Paul à la guitare.
Mike à la basse.
Manu aux choeurs.
Gisella aux choeurs.
Vincent à la lumière.
Malik au son.
Grand Seb et Loïc au son.
Petit Seb…

Gaëtan Roussel : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Photos : Dimitri D.