chez-paulette-2016Chez Paulette

Triggerfinger + Blondstone

Le 29 Novembre 2018 – Pagney Derrière Barine (54)

Notre avis :


Voici encore un événement que nous attendions avec impatience, avec un des meilleurs groupes de rock présent ce soir sur la scène de Chez Paulette. Triggerfinger nous a offert une prestation hors norme ! Une superbe soirée dont la première partie était brillamment assurée par Blondstone !

BLONDSTONE

Originaire de Nancy, Blondstone excelle dans le rock stoner. Après un premier EP sorti en 2012, le groupe nous honore d’un premier album intitulé « Mass Solace » sorti en 2014. Largement chroniqué, le trio survolté se forge une solide réputation auprès du public en France et en Belgique, partageant la scène avec Alice Cooper, F.F.F., Trust, Triggerfinger, Skip The Use, The Lords Of Altamont, AqME et bien d’autres. Avec le nouvel EP fraîchement sorti cette année (« My Dark Sweet Friend »), le trio continue de nous surprendre avec ses déflagrations sonores. Des climats lents et oppressants qui finissent par monter jusqu’à de puissantes explosions. Ce soir, Blondstone a parfaitement ouvert les festivités ! C’est avec « My Dark Sweet Friend » que le set est lancé. Sans temps mort, « Liquid Sound » est envoyé dans la foulée, et le groupe adresse alors ses premiers mots au public. Alex harangue la foule. Salut Paulette !!! On s’appelle Blondstone ! Est-ce que vous êtes là ce soir ?!!! Nous continuons de parcourir le nouvel album avec « Hole In My Skin » qui reçoit un très bel accueil, et le show se poursuit avec « Mass Solace », extrait du précédent opus éponyme, qui laisse place à une longue partie instrumentale. Alex adresse à nouveau quelques mots à la salle. Bonsoir !!! Est-ce que ça va ?!!! Le public claque des mains, et le show se poursuit avec « Hard To Remove », suivi de « No Need To Say It » et « The Guiding Light ». Le groupe reçoit une nouvelle fois des applaudissements nourris. Merci beaucoup Paulette !!! Ça va toujours ?!!! Est-ce que vous êtes chauds ce soir ?!!! C’est une putain de soirée… « Rare & Strong », que le public reprend en choeur, nous amène petit à petit à la fin du show. Après avoir remercié toute l’équipe de Chez Paulette et Triggerfinger, c’est avec « All My Flows » que Blondstone clôture son tour de chant. Une très très belle prestation pour lancer idéalement cette soirée !

Blondstone Chez Paulette 2018

Blondstone :

Alex Astier au chant et à la guitare.
Adrien Kah à la basse.
Pierre Barrier à la batterie.

Blondstone : Facebook / Instagram / Twitter / Bandcamp / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

TRIGGERFINGER

Les fumigènes ont envahi la scène, et la salle est plongée dans l’obscurité. Les protagonistes débarquent comme d’habitude dans de jolis costumes. Celui de Ruben Block est vraiment très très kitsch ! Triggerfinger se présente ce soir sans Monsieur Paul, mis au repos après deux semaines intenses passées sur les routes. Mais pas de panique, nous le retrouverons très bientôt ! C’est Geoffrey Burton, habituellement à la guitare, qui officie à la basse pour quelques dates. Les premières déflagrations se font entendre, et c’est avec « Let It Ride » que le set est lancé. D’emblée, le groupe reçoit une ovation, enchaînant avec « And There She Was Lying In Wait »et « First Taste ». Quelle efficacité ! Tous les ingrédients sont réunis pour ce très grand moment : des riffs ciselés et incendiaires, une basse et une batterie à l’appui d’un rythme soutenu, pour un ensemble percutant. Tout y est ! Mario Goossens, aux percussions, arbore un grand sourire et se défoule sur ses fûts. Il se retrouve régulièrement debout à haranguer la foule. Le show se poursuit avec « Short Term Memory Love ». Quelle ambiance ! Le public claque des mains, et la batterie lance « By Absence Of The Sun ». Ruben Block adresse alors ses premiers mots au public. Bonsoir ! Comment allez vous ? Il salue Monsieur Paul qui n’a pu être présent ce soir pour raison de santé, et qui est brillamment remplacé par Geoffrey Burton. Le show se poursuit avec « Flesh Tight ». Un moment plus calme nous est offert avec « My Baby’s Got A Gun », démarrant tout en douceur pour terminer de façon explosive.

Triggerfinger Chez Paulette 2018

Le tour de chant continue avec « Colossus », joué avec 2 basses, qui amène une jolie démonstration de batterie. Balançant ses baguettes cassées, Mario assure le show en jouant avec ses nouvelles baguettes sur la poutre qui est au dessus de lui. S’étant momentanément absentés, les autres musiciens reviennent pour l’accompagner aux percussions. Le groupe reçoit alors une belle ovation. Chacun retourne à son instrument respectif pour « All This Dancin’ Around » et la reprise d’Iggy Pop : « Funtime ». Après avoir présenté les techniciens et remercié Blondstone, le groupe salue la foule et quitte la scène. Après un rappel chaleureux, le retour se fait avec « On My Knees » et « Man Down » de Rihanna. À l’issue d’une prestation survoltée où le jeu de scène de Ruben a enflammé la salle avec ses postures et ses déhanchés d’une efficacité redoutable, Triggerfinger quitte définitivement la scène. Le groupe nous a offert un set époustouflant, puissant et intense ! Les riffs lourds et l’énergie phénoménale déployée par le groupe ont su électriser la salle pour un show impressionnant d’efficacité !

Triggerfinger Chez Paulette 2018 - 2

Triggerfinger :

Ruben Block à la guitare et au chant.
Mario Goossens à la batterie.
Monsieur Paul à la basse.
Geoffrey Burton à la guitare.

Triggerfinger : Facebook / Twitter / Instagram / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : bientôt.

Photos : Dimitri D. et Fabrice A.