Ibrahim Maalouf – Levantine Symphony n°1

2018 –  16 titres – 45’13
Label : Mi’ster Ibe / Sony / Universal
Style :  Jazz, Classique
Origine : Liban, Beyrouth
Date de sortie de l’album : 14 septembre 2018

Notre avis :


par Mike S.

A contre-pied de son précédent album consacré à Dalida (Barclay), le trompettiste iconoclaste de 38 ans revient en cette rentrée 2018 avec un 10e album studio, au titre évocateur, « Levantine Symphony N°1 », qu’on annonce comme une « pièce symphonique à la fois classique, jazz et moderne ».

Son titre, il le tire de sa collaboration avec la New Levant Initiative, dont le but est d’aider le développement culturel et économique du Levant. Sa musique, elle s’inspire de toutes les musiques du monde, sans frontières et sans œillères. Cet album a pour ambition de rassembler les cultures musicales. Et pour y parvenir, il a fait le choix de décomposer son album telle une symphonie avec son ouverture, ses mouvements et son épilogue, en faisant appel aux ressources d’un orchestre symphonique, le Paris Symphonic Orchestra. Il l’enrichit encore de son groupe historique – François Delporte (guitare), Frank Woeste (Fender Rhodes) et Stéphane Galland (batterie) – un orchestre symphonique, le chœur d’enfants de La Maîtrise des Hauts de Seine –  et un ensemble de cinq trompettes micro-tonales.

Fort de cette surenchère d’acteurs, le compositeur et musicien crée une oeuvre à la hauteur de ses ambitions, avec des mouvements et des thèmes plus imposants et saisissants les uns que les autres (overture, thème 3, Movement 4, Final) alternés par des partitions plus légères mais aussi plus techniques, pour laisser plus de places à sa trompette.

Ibrahim Maalouf joue plus que jamais avec les rythmiques et les harmoniques, pour un festival de couleurs et de chaleurs qui réunissent des mondes opposés, ceux du Jazz et du Classique, mais aussi ceux de l’Orient et de l’Occident, au milieu desquels se situe logiquement le Levant, comme un nouvel hommage à ses racines, que sont le Liban et plus largement la côte orientale de la Mer Méditerranée.

Un album qui vous donnera envie de voyager vers le Levant, de s’imprégner de la culture et de la chaleur d’âme de ses habitants, tout en gardant quelques repères de la musique occidentale, jusque dans son Final fabuleux, pour ne pas dire renversant. Ibrahim Maalouf est un Phénomène !


Site officielFacebook

Line up : 
Composé, réalisé et produit par Ibrahim Maalouf.
François Delporte (guitare), Frank Woeste (Fender Rhodes) et Stéphane Galland (batterie)
La Maîtrise des Hauts de Seine
Paris Symphonic Orchestra

Tracklist :
1. Prelude – 0:58
2. Overture – 5:20
3. Theme 1 – 0:56
4. Movement I – 5:38
5. Theme 2 – 0:56
6. Movement II – 4:29
7. Movement III – 3:12
8. Theme 3 – 0:58
9. Movement IV – 4:34
10. Movement V – 3:42
11. Theme 4 – 1:19
12. Movement VI – 6:25
13. Theme 5 – 0:56
14. Movement VII – 2:35
15. Epilogue – 1:28
16. Final – 1:50