Les Vieilles Charrues les 19 et 20 Juillet 2018 – Carhaix (29)

Festival Les Vieilles Charrues 2018 – 27ème édition

Date du reportage : 19 et 20 Juillet 2018
Style : De tout !
Lieu : Carhaix (29)

Notre avis :


Par Manon B et Davskull.

Le festival des Vieilles Charrues s’est déroulé du 19 au 22 Juillet 2018, avec plus de 280.000 festivaliers qui ont pu, entre autre, écouté la crème de l’électro, pop,rock, rap du moment avec Depeche Mode, Gorillaz, Liam Gallagher, IAM, JAIN, Therapi Taxi, Orelsan, FatboySlim (pour son unique concert en France), Bigflo&Oli, Eddy De Pretto, Véronique Sanson, Marquis de Sade, ou encore le trio survolté Lysistrata… Lamagicbox fut présente sur les 2 premiers jours du festival, ces jours d’ouvertures mettent tout de suite dans l’ambiance, très bollywood et coloré, thème de l’année 2018.

De plus cette année le festival s’est agrandi de 50% afin que les festivaliers aient plus d’espace de récréation, sans pour autant augmenter la quantité. Voici ces 2 jours de reportages sous le soleil Breton !

JOUR 1 – JEUDI 19 JUILLET 2018:

OLLI THE BOLLYWOOD ORCHESTRA – NO LAND – MARQUIS DE SADE – DEPECHE MODE – SOUL WAX

Le temps de récupérer nos accréditations et d’entrer sur l’immense parc de Kerampuilh, site dédié au festival des Vieilles Charrues à Carhaix, que nous sommes happé par l’ambiance bonne enfant du festival : grande roue, hamac, # géant à l’effigie des charrues pour se prendre en photos, tyrolienne, des espaces pour manger en compagnie de grands chefs, ou encore les stands partenaire pour une photo souvenir, déguster des produits bretons, gagner un voyage en Inde ou des cadeaux comme un superbe porte gobelet, élément indispensable dans la tenue du parfait festivalier ! Le site est grand et verdoyant (pour le moment) et on a envie de courir partout pour découvrir les lieux !

ambiance-lvc-2018-01

Le thème Indien est aussi représenté sur scène avec le premier groupe qui ouvre le festival : Olli&The Bollywood Orchestra. Comme le nom l’indique, nous partons pour un aller simple en Inde ! Des danseuses aux costumes multicolores et dorés, la voix de la merveilleuse Kavita Baliga, et les instruments typiques comme le sitar, ont mis un cocktail vitaminé de couleur au festival ! Le public apprécie et s’évade aux contes des milles et unes nuits.

C’est au tour de No Land de faire leur entrée. C’est l’alliance puissant et émotionnel de l’artiste compositeur et guitariste Olivierambiance-lvc-2018-02 Mellano, la voix de l’ex Dead Can Dance, Brendan Perry, et 30 musiciens du Bagad de Cesson Sévigné. Ce projet collaboratif à pondu un « album » de 38 minutes, qui est à la fois de la pop atmosphérique, de la musique traditionnelle bretonne et des rythmes modernes. C’était leur dernier live, et c’était incroyable que tous ces styles de musique différentes s’entendent si bien, avec un public qui a découvert ou d’autres venus pour encourager leurs amis sur ce dernier live ! N’hésitez pas a aller les découvrir sur des plateformes d’écoute.

Marquis de Sade est entré en scène vers 20h30 pour chauffer cette première soirée. Ils ont envoûtés les festivaliers avec leur rock sombre, post punk. Reformé en 2017 avec une tournée vendue à guichet fermés, c’était un groupe à ne pas manquer ce jeudi 19 Juillet en ouverture de Depeche Mode ! Les fans de la première heure se sont réjouis ; « Marquis de Sade est toujours aussi classe » nous a confié un couple de festivalier éblouis par la performance de ce soir. Philippe Pascal, le chanteur, en costume, chante avec une élégance sans pareille ! Le groupe Rennais à tout ce qu’il faut pour perdurer dans le temps.

MARQUIS DE SADE

Depeche Mode arrivera peu après, sur la grande scène de Glenmore (Cette scène je l’adore : elle est en escaliers et permet à chacun de voir la scène, de plus ou moins loin).
C’était une des grosses têtes d’affiches du festival cette année, ils ont l’immense honneur d’ouvrir cette première soirée de festivités qui ne cessera que très tard le dimanche matin… Quel plaisir de les voir en terre bretonne ! Une communion se forme tout de suite dans le public, et toutes les générations sont présentes.

depeche-mode-lvc2018-02

Depeche Mode c’est quand même 40ans de carrière, 14 albums studios et des tournées à rallonge, les fans ne demande que ça ! Quand ils arrivent sur Revolution (des Beatles) toute la foule devient alors incontrôlable ! C’est ça aussi l’esprit Vieilles Charrues, il y a toujours un air de fête qui plane… Dave Gahan entre en scène, les fans hurlent et se bousculent pour l’apercevoir au plus près. Toujours la même voix, la même souplesse et pas de danse, une grande avancée est là pour l’observer de près ainsi que deux écrans géants sur les côtés de scène. Dès le premier morceau Cover Me, les festivaliers dansent en harmonie, d’autres chantent à tue-tête, d’autres découvrent le phénomène.    Depeche Mode donne tout ce soir-là et c’est difficile de ne pas être insensible à leur charme ! Just can’t get enought, Enjoy the Silence, ou encore Personal Jesus résonneront encore longtemps dans la tête des fans, leur rappelant de merveilleux souvenirs. Ils ont ouverts avec brio le festival en compagnie de Marquis de Sade, bravo à eux !

Soulwax à clôturé la journée du jeudi soir, ces Belges avec 3 batteries et beaucoup de machines sur scène reviennent après presque 12 ans d’absence, et quel show pour clôturer cette journée ! C’était une explosion d’adrénaline, de gros son électro qui ont fait dansé les festivaliers jusqu’au bout de la nuit !

JOUR 2 VENDREDI 20 JUILLET 2018  :

REVOLUTIONARY BIRDS – CŒUR DE PIRATE – PORTUGAL THE MAN – THERAPIE TAXI – LIAM GALAGHER – JAIN – IAM

On revient de bonne heure en ce vendredi 20 Juillet pour assister à un maximum de concerts ! Le premier concert a commencé à 15h10, et c’est une ouverture sur le thème de l’Inde qui est à l’honneur. Revolutionary Birds est composé de 3 musiciens dont une voix avec une mixité musicale : une voix indienne et une flûte traversière, un tambour/djambé et une cornemuse. Une surprise musicale envoûtante !

coeur de pirateBéatrice Martin, la chanteuse Québécoise, plus connue sous le nom de Cœur de Pirate à fait chavirer le cœur de ses fans qui l’attendaient ! Elle rassemble toutes les générations, avec sa voix si mélodieuse. Elle est arrivé sur scène en sautillant et jouant du piano debout. Émotion et énergie communicative sont au rendez-vous de ses concerts sur le thème de l’amour. Son beau décor doré derrière elle promet plein de bonheur et d’espoir au futur de la chanteuse ! Elle nous confie que le public des Vieilles Charrues est vraiment fou, c’était l’un de ses concerts préférés.

On s’est dirigé (comme tout le monde) vers la trop petit scène Grall pour admirer le groupe Français Thérapie Taxi. Les jeunes très, voir trop nombreux pour cette fosse qui les accueillaientt, ne sont pas restés sage très longtemps !

revolutionarybirds-2018-01

Le chanteur Raphaël a mis l’ambiance et fais crier les filles, il n’a pas hésité à plonger dans les crash pour approcher son public au plus près. La voix d’Adélaïde pleine de douceur et pourtant si franche se marie bien dans ce groupe électro pop aux paroles crues. Les fans étaient au rendez-vous, la poussière à volé par les bonds des festivaliers. Concert délirant. Ces phénomènes sont à voir au moins une fois !

therapie-taxi-lvc2018-02

Après un petit repas pour se remettre de nos émotions, on va voir la chanteuse Jain, qui revient après 2 ans d’absence par sa tournée triomphale. Elle fais découvrir en live avant première son album « SOULDIER » sorti le 24 Août 2018. Changement de décor et de costumeDSC_3077 : fini le robe noir place au costume (de cosmonaute futuriste) tout bleu et rouge. Elle occupe tout l’espace et danse, saute et chante partout !! Même si certains festivaliers ne la connaissaient peut-être pas encore, elle a fait bouger toute la foule ! Avec sa pop éléctro, le titre Star est l’un de mes préféré sur ce nouvel album ! En live c’est beaucoup de lumières multicolores, et un bon son électro qui fait bouger tout le corps ! Les fans de la première heure attendait Come, ce fameux single qui l’a fais connaître, mais aussi Makeba qui a clôturé ce concert de folie !

Liam Gallagher m’a plus que déçue : il chante faux, ne bouge pas, était enfermé dans son parka noir comme s’il fait très froid ce jour là en Bretagne (FAUX !), n’avait pas l’air heureux d’être là… Il a même tourné court à son concert. C’est tout !

lima-gallagher-lvc2018-01

Après cette grande déception, j’attends avec impatience les renommés IAM ! Et quel show ! Des écrans géants et jeux de lumières éblouissants, le thème des guerriers japonais projetés sur les écrans rendent le concert très original et les spectateurs se sentent impliqués dans le monde que les artistes créent en live. Eux au moins étaient heureux d’être aux Vieilles Charrues ! « On va essayer de ne pas revenir 14 ans plus tard cette fois ! » ont clamés les rappeurs à la fin de leur show gigantesque et l’un des meilleurs vu sur ces deux jours ! Leur rap engagé à su séduire toutes les générations présentes au festival ce jour là ! Les 20 ans du 3ème album « L’école du micro d’argent » à été fêté dignement !

iam-lvc2018-01

Ces 2 jours furent pleins de bonnes surprises, des mauvaises aussi. Le site est grand, agréable, bien agencé avec une bonne parité AMBIANCEboissons/nourriture dissipé un peu partout et permet de ne pas se marcher dessus.

La programmation est toujours au poil ! On adore, on a hâte d’être en Juillet 2019 !

—————————————————–

Bravo aux bénévoles, aux organisateurs et à la sécurité, un grand merci aux artistes (sur scène, aux lumières, au son)  sans qui tout cela ne serait pas possible !