Shaka Ponk 2018Le Millesium

Shaka Ponk + Alb

Le 30 Mars 2018 – Epernay (51)

Notre avis :


Nous l’attendions avec impatience cette soirée ! Dans le cadre du MonkAdelic Tour, Shaka Ponk était de passage ce vendredi soir au Millesium et nous a offert un show dantesque. Avec un spectacle sensationnel, tant au niveau du son que du visuel, Shaka Ponk a électrisé la salle. La première partie de soirée était assurée par Alb.

ALB

C’est avec Alb que nous avons le plaisir de débuter cette belle soirée. Dans une salle déjà bien remplie, le duo prend possession de la scène pour nous proposer un mélange de pop et d’électro-rock. Tous deux arrivent revêtus d’un peignoir de boxeur. Les premiers sons retentissent à 20h00, et le set est lancé avec « Ididudid ». Clément communique régulièrement avec le public. Bonsoir ! Ça nous fait plaisir de jouer ici ce soir ! On s’appelle Alb ! La prochaine chanson, c’est une histoire d’amour entre un homme et une machine…. C’est « Endless Together ». L’accueil est chaleureux, et les applaudissements sont nourris. Merci beaucoup ! La prochaine, vous la connaissez potentiellement… C’est « Whispers In The Moonlight ». Le public est alors invité à faire une nuit étoilée avec les flashs des téléphones.

Alb 2018 (1)

Après une nouvelle salve d »applaudissements, « Golden Chains » nous est ensuite proposé. On a besoin de vous sur le refrain ! Et le public reprend le oh oh oh… Raphaël nous offre alors une belle démonstration de batterie. Clément se balade sur l’avancée qui mène au public. « The Less I Know (The Better) » amène une nouvelle salve d’applaudissements. Nous arrivons à la dernière pour ce soir, et une dédicace est faite à Arnaud et Sandrine. Le groupe invite le public à les rejoindre au merch et lance « The Last Word » qui termine de façon très rythmée. Merci beaucoup ! A bientôt, j’espère ! Peut-être à La Cartonnerie à Reims un jour… On vous laisse avec Shaka Ponk ! Après avoir fait une petite pub pour la page Facebook et Instagram, Alb quitte la scène sous les acclamations.

Alb 2018 (2)

Alb :

Clément DAQUIN.
Raphaêl JEANNE.

Alb : Facebook / Twitter / Instagram / YoutubeSite Officiel

Les photos de la soirée : ici.

SHAKA PONK

A 20h50, la salle est plongée dans l’obscurité, et 3 singes font leur apparition, projetés sur le fond de la scène. Steve s’installe aux claviers, suivi de Ion à la batterie, de Cyril à la guitare et de Mandris à la basse. Ce dernier est revêtu d’un manteau blanc et d’une crête incroyable. Le show commence avec une intro musicale visuelle. Dans un décor de temple en ruine, les vidéos vont défiler durant toute la durée du spectacle. Singes, gorilles et autres monstres en sont les principaux acteurs. Frah et Samaha débarquent à leur tour. Samaha arbore une immense crête tressée sur la tête. Avec son look d’amazone gothique, elle reste dans un premier temps au fond de la scène, fusionnant avec les vidéos du moment. Samaha se retrouve alors avec des bras virtuels. Coordonnant leurs gestes, Frah et Samaha jouent régulièrement avec les images, se fondant parfaitement dans les animations. Frah, avec ses fameuses genouillères, ne perd pas de temps et prend son premier bain de foule sur « Killing Hallelujah ». Nous poursuivons avec « On Fire » et « Wanna Get Free » qui amènent une ovation.

Shaka Ponk 2018 (1)

Alors que Samaha est principalement au chant, Frah harangue la foule. Est-ce que tu sais crier ?! Est-ce tu sais sauter ?! Et le public s’exécute. La salle claque des mains au lancement de « Twisted Mind », et le show se poursuit avec « Party ». La chaleur et l’énergie déployée faisant, les tenues tombent et les voici les protagonistes en grande partie torse nu. Le public reprend everybody. Frah vient organiser le circle pit dans le public et finit encore par se faire porter. Il va alors se retrouver dans les gradins pour lancer la reprise de Nirvana : « Smells Like Teen Spirit ». Samaha se retrouve également au milieu de la salle pour ce beau moment. Le public termine les bras en l’air. Le retour sur scène se fait avec « Bunker », et après un petit interlude, « Shiza Radio » est envoyé. Frah se retrouve encore au contact du public qui reconnait les premières notes de « Faking Love ». La salle claque des mains. Ça va, on shake pas trop ?!! « Fear Ya » vient poursuivre le show, continuant ainsi de parcourir le nouvel album.

Shaka Ponk 2018 (4)

Un moment acoustique nous est ensuite offert à la guitare avec « Summer Camp », et « Gung Ho » nous redonne toute l’énergie dont nous avons besoin pour la suite. « Share A Line » nous amène à une battle de batterie entre Ion et Goz, le gorille virtuel monstrueux. Il va s’accompagner de personnage tels que Mister Cobain, Mister Prince, Mister Bowie et Mister Lemmy. Nous reconnaissons alors quelques titres comme « Smells Like Teen Spirit » et « Let’s Dance ». L’enchaînement est fait avec « I’m Picky » et « Palabra Mi Amor ». Nouveau bain de foule pour Frah, et nous arrivons au traditionnel rappel. Le groupe quitte la scène, et le retour se fait avec « Mysterious Ways ». Le public saute sur « Wataman », étant ensuite invité à s’accroupir avant de se relever énergiquement sur « Rusty Fonky ». Pour le final, nous voyons Frah monter sur 2 cubes pour prendre de la hauteur et se jeter dans la foule. Un très grand moment ! Shaka Ponk nous a offert 2h15 de grand spectacle, un véritable son et lumière, avec des personnages virtuels projetés régulièrement en vidéo.

Shaka Ponk 2018 (6)

Un show explosif et tout simplement grandiose ! La prestation du groupe restera dans toutes les mémoires, avec cette production précise visuellement et cette puissance musicale. Toute la formation salue le public, et une longue ovation suit en guise de remerciements pour ce très très bon moment. C’est un véritable régal et un réel plaisir de les voir à chaque fois sur scène, tant le spectacle est grandiose et démentiel. Puissant musicalement, le show nous offre un ensemble évoluant dans l’électro-rock, le punk et le metal. Nous ne pouvons que vous inviter à aller voir le groupe sur scène. Avec une solide réputation de bêtes de scène qui n’est pas du tout usurpée, vous ne serez pas déçus !

Shaka Ponk 2018 (7)

Shaka Ponk :

Frah au chant.
Samaha au chant.
Cyril à la guitare.
Ion à la batterie.
Mandris à la basse.
Steve aux claviers.

Shaka Ponk : Facebook / Twitter / Instagram / Youtube / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.

Le Millesium : Site Officiel / Facebook