Le Faux Ensemble – Double Bind

2018 –  4 titres – 29’05
Label :  Dissociation
Style :  Musique contemporaine, Minimalisme, Post-classic
Origine : France, Pays de la Loire, Nantes (44)
Date de sortie de l’album : 7 février 2018

Notre avis :


Par Mike S.

Benjamin Jarry s’associe à plusieurs musiciens pour créer ce Faux Ensemble et les emporter dans une expérience sensorielle qui dépasse rapidement celui de l’ouïe. Travail exploratoire, dans la mouvance de Steve Reich ou de Sonic Youth, Le Faux Ensemble se sert de la musique comme un hypnotiseur utiliserait un pendule…

Double Bind se divise en quatre parties inégales, quatre mouvements, écrits sur mesures, pour 4 musiciens et quatre instruments classiques et classieux : les deux violoncelles de Benjamin Jarry et de Suzanne Fisher, dont les archets lancinants glissent indéfiniment sur les mêmes cordes quand les notes ne sont pas décomposées par pizzicato, le piano énigmatique ou itératif de Sandy Ralambondrainy et la clarinette grave et éloquente de Clara Bodet (Apex’s Hapax).

Loin des musiques classiques, si traditionnelles et prévisibles, les compositions de Double Bind nous emportent, sans chemin bien défini, a priori, dans des boucles répétitives et hypnotiques (Heartless), parfois dans des tourbillons proches de l’asphyxie d’un boléro post-moderne (Double Bind).

Difficile en réalité de rapprocher Le Faux Ensemble d’autres scènes actuelles (si ce n’est des belges DAAU ou des américains Kronos Quartet), la musique de Double Bind se révèle terriblement singulière, d’un accès assez complexe pour qui est habitué à des schémas « classiques », mais il faut, ici, tenter coûte que coûte, de lâcher prise avec la réalité, de prendre cette musique comme celle d’une musique de film sur les scènes les plus cruciales ou au suspense diabolique, et se laisser transporter pour voir la musique derrière la musique, et percevoir les émotions plus que les notes, les sensations plus que les sons, les images plus que le jeu des musiciens.

Avec un peu d’effort, Double Bind saura trouver un public exigent et curieux de nouveautés.


Facebook / Bandcamp


Line-up :
Benjamin Jarry : composition, cello, live sampling
Suzanne Fischer : Cello
Ronan Courty : Piano
Clara Bodet : Clarinet/ Bass Clarinet
Lucas Pizzini : sound engineer

Tracklist :
1. Apex’s Hapax 04:50
2. Double Bind 10:45
3. Heartless 08:49
4. End Credits 04:41