Ronan K – From Grey

2018 – 9 titres – 39’57
Label : 
Autoproduit
Style :   Folk
Origine : France,  Pays de la Loire, Nantes (44)
Date de sortie de l’album : 9 Février 2018

Notre avis :


Accompagné d’une guitare ou d’un banjo, Ronan K. nous propose un dépaysement total, le temps d’un album composé d’une dizaine de balades Folk dans la pure tradition US. Ce premier opus, baptisé « From Grey », imprégné de décennies d’american songwriting et de Storytelling, nous fait décrocher de notre quotidien et nous invite dans une promenade vagabonde hors du temps et de l’espace. 

C’est en duo que le nantais nous plonge ainsi dans un univers aux couleurs sepia qu’il vit jusqu’au bout des ongles. Des histoire d’amour qui finissent mal (She left you), d’autres qui débutent peut-être sur de belles hospices (Liz), entre tradition et nostalgie, entre rêve et désespoir, à l’image de cette chanson, baptisée 1922, dont le titre rappellera aux fans de Stephen King, une histoire pas ordinaire, sombre et dramatique, mais que le duo place sur des rythmes vifs et festifs, illuminé par quelques accords simples de banjo.

C’est toute la magie de ce genre musical, qui parvient à vous porter hors du temps avec quelques notes acoustiques, aux sonorités surannées, passées de mode, mais finalement tellement agréables à l’oreille et rassurantes, quand on vit dans un monde à 100 à l’heure. Renan K l’a bien compris, avec sa slide guitare, pleine de vibrato, il vous colle des frissons dans le dos (Just say no).

Au delà du genre Folk et des arrangements minimalistes, Renan K. propose des mélodies simples qui vous trottent rapidement dans la tête, des trémolos dans la voix et un harmonica plaintif, qui vous feraient venir les larmes aux yeux. On devient vite accros de cette poignée de chansons, faisant de From Grey, un album familier, presque intime, dont les personnages vous semblent réelles et sympathiques. A l’instar de Liz, dont on ne parvient plus à se défaire, après une ou deux écoutes seulement.

Voilà bien un album qui ne vous semblerait pas au premier abord des plus attractifs, par son manque de jovialité apparent. Mais qui, très vite, devient incontournable, pour ne pas dire indispensable ! Une fois de plus, la curiosité est payante et devrait plaire à tous les amateurs du genre, qu’ils se revendiquent de Bob Dylan ou de Nick Cave, de Ben Harper ou même de La Maison Tellier.

Facebook / Bandcamp


Line up actuel :
Ronan K
Stéven Rougerie


Tracklist :
01 The Fall
02 Grey
03 Look at the fireflies
04 Blacksad
05 1922
06 Just say no
07 She left you
08 Liz
09 Hat Man