BAMLa BAM

Epica + Vuur + Myrath

Le 15 Novembre 2017 – Metz (57)

Notre avis :


Après une date « sold out » au Zénith de Paris en mars dernier avec Powerwolf, Epica faisait son retour en France mercredi soir dans le cadre de la tournée intitulée The Ultimate Principle Tour. La formation néerlandaise était de passage à La BAM, accompagnée de Vuur, le nouveau groupe d’Anneke Van Giersbergen, et du groupe de metal progressif franco-tunisien Myrath.

MYRATH

C’est avec Myrath que nous débuterons cette soirée. Le batteur sera le premier à s’installer sur scène, et une danseuse nous offrira une petite danse du ventre avant l’arrivée des autres musiciens. Le set sera lancé avec « Believer », morceau proposant des sonorités orientales. Sous les claquements de mains, l’enchaînement sera fait avec « Get Your Freedom Back », et Myrath recevra une belle ovation. Le groupe communiquera régulièrement avec la salle. Bonsoir Metz ! Ça nous fait plaisir de revenir en France et de jouer quasiment à domicile ! Les albums « Legacy » et « Tales Of The Sand » auront été mis en avant avec des titres comme « Nobody’s Lives » et « Merciless Times ». C’est avec « Beyond The Stars » que Myrath clôturera le set, et la danseuse nous offrira une dernière démonstration pour terminer le show. Merci Metz !!! Merci infiniment !!! Le groupe quittera le plateau après avoir mis une belle ambiance.

Myrath 2017

Myrath : 

Zaher Zorgati  au chant.
Malek Ben Arbia à la guitare.
Anis Jouini à la basse.
Elyes Bouchoucha aux claviers.
Morgan Berthet à la batterie.

Myrath : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

VUUR

Avec son nom d’origine néerlandaise, qui signifie « Feu » en français, Vuur nous aura proposé du heavy metal progressif, joué avec énergie et passion. Fort de l’album intitulé « In This Moment We Are Free – Cities », le groupe a réalisé une jolie prestation, lançant les hostilités avec « Santiago ». Anneke Van Giersbergen, au chant, se dotera d’une guitare pour « Berlin » qui amènera des applaudissements nourris. Merci beaucoup !!! Thank you very much !!! How are you doing ?!! You are very beautiful !!! It’s great to be here !!! « The Storm » poursuivra le show, et « Istanbul » sera envoyé dans la foulée. L’accueil du public sera des plus chaleureux, et le groupe continuera avec « London ». Les bras seront levés dans la salle, et un petit moment de douceur annoncera « Helsinski ». We are so happy to play for you !!! Après avoir remercié Myrath et Epica, le groupe proposera au public une rencontre juste après le show. Anneke, toujours souriante, reprendra la guitare pour « Strange Machines » qui clôturera le set. We love you !!! Good night !!! Vuur recevra une belle ovation, et la chanteuse se verra même offrir un joli bouquet de fleurs.

Vuur 2017

Vuur : 

Anneke Van Giersbergen au chant.
Ed Warby à la batterie.
Jord Otto à la guitare.
Ferry Duijsens à la guitare.
Johan van Stratum à la basse.

Vuur : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

EPICA

Une petite intro musicale annoncera le début du show, et le public se fera entendre à l’arrivée des protagonistes. Le set sera lancé avec « Eidola », suivi de « Edge Of The Blade ». D’emblée, nous remarquerons le claviériste qui va assurer le show tout au long du set. Il fera pivoter son clavier, sautera et parcourra la scène d’un bout à l’autre avec son instrument posé sur roulettes. Les chevelures des guitaristes tournoient dès les premiers morceaux, et le groupe va recevoir une belle ovation. « Storm The Sorrow » sera ensuite lancé avec les claquements de mains. Merci !!! This is the first time we play here ! Are you ready Metz ?!! Nous continuerons alors avec « Fight Your Demons » et « Unleashed », et les bras seront en l’air pour « Universal Death Squad ». « The Holographic Principle » commencera plus tranquillement avec un chant monastique, joué dans une ambiance lumineuse rouge tamisée.

Epica 2017 (1)

Le public aura les bras levés encore une fois, et le show se poursuivra avec « Reverence » et « Unchain Utopia ». The next song is more loudest ! Chantez avec moi !!! Ce sera alors chose faite avec « Cry For The Moon » où le public reprendra forever and never… Des fumigènes sortiront du sol, et l’ensemble des musiciens finira autour du batteur pour une jolie démonstration. Les protagonistes quitteront la scène et finiront par revenir quelques instants plus tard avec « Sancta Terra ». It’s good to be back in France !!! Merci Metz !!! Les musiciens n’hésiteront pas à aller au contact du public, invité à sauter sur « Beyond The Matrix ». This is the last song for tonight ! Et c’est avec « Consign To Oblivion » qu’Epica terminera le show dans les fumigènes. Un pogo et un circle pit viendront clore la soirée. Merci beaucoup Metz !!! Thank you !!! Le groupe saluera le public et prendra une petite photo souvenir avant de quitter définitivement le plateau. Un très beau moment, et un public ravi !

Epica 2017 (2)

Epica : 

Simone Simons.
Mark Jansen.
Isaac Delahaye.
Rob Van Der Loo.
Coen Janssen.
Ariën Van Weesenbeek.

Epica : Facebook / Twitter / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.