L'Autre Canal logoL’Autre Canal

Black Rebel Motorcycle Club + The Vacant Lots

Le 11 Novembre 2017 – Nancy (54)

Notre avis :


Derrière les initiales BRMC se cache Black Rebel Motorcycle Club, le groupe américain aux forts relents rock’n’roll, une institution pour le rock alternatif des années 2000. BRMC était de passage ce samedi soir à L’Autre Canal et la première partie de soirée était assurée par The Vacant Lots.

THE VACANT LOTS

Le duo américain, emmené par Jared Artaud et Brian MacFadyen, nous faisait l’honneur d’ouvrir cette soirée. Le groupe qui évolue dans l’électro psychédélique a eu l’occasion de nous présenter quelques extraits du deuxième album intitulé « Endless Night », sorti en avril 2017 sous le label Metropolis Records. Avec un goût assez prononcé pour la distorsion et le psyché, The Vacant Lots nous a proposé 20 bonnes minutes de sonorités électroniques. Le dernier morceau a pu mettre en avant de jolies percussions et le duo quitte la scène assez rapidement après avoir remercié le public. Le set guidé par une guitare hypnotique, des rythmiques minimalistes et des synthés cosmiques a séduit les amateurs du genre. Le groupe compte à son actif 2 albums : « Departure » sorti en 2014 sous le label Sonic Cathedral, et « Endless Night » sorti cette année.

The Vacant Lots (2)

The Vacant Lots :

Jared Artaud.
Brian MacFadyen.

The Vacant Lots : Facebook / Twitter / Souncloud / Youtube / Instagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB

En attendant la parution du nouvel album intitulé « Wrong Creatures » prévue en janvier 2018, le groupe de rock psyché était de passage ce samedi soir à L’Autre Canal. Dans une salle pleine à craquer, la scène est plongée dans l’obscurité et les premiers sons retentissent. Le trio fait son arrivée et lance les hostilités dans la brume et les stroboscopes avec le nouveau single intitulé « Little Thing Gone Wild ». Difficile de voir leur visage et le moindre détail tellement le brouillard est dense. Les genoux et les têtes commencent à remuer avec « Bandung Hum » qui amène les applaudissements nourris du public. Le groupe n’est pas très loquace et communique assez rarement avec l’assistance. Il y a de longs « blancs » entre chaque morceau. Robert Levon Been, alias Robert Turner, se dote d’une guitare sèche pour « Beat The Devil’s Tattoo » que la salle reconnaît dès les premières notes. Après une nouvelle salve d’applaudissements, un petit merci beaucoup est enfin glissé à l’attention du public et le show se poursuit avec « Rival », extrait de « Specter Of The Feast » qui fait remuer les têtes.

BRMC 2017 (2)

Peter Hayes nous fait une petite démonstration à l’harmonica pour « Ain’t No Easy Way », et après avoir reçu une ovation, BRMC poursuit avec « King Of Bones » et « Berlin ». Le public claque des mains et « Conscience Killer » est ensuite envoyé. Les 2 chanteurs échangent leur position sur scène, Robert à droite et Peter à gauche, pour un moment plus calme avec « Haunt ». « Question Of Faith » est proposé dans la foulée et nous repartons vers quelque chose de plus entraînant avec « Love Burns » et « Stop ». « Carried From The Start » nous amène à un solo de Robert Turner à la guitare acoustique avec « Bad Blood ». Un autre solo acoustique suit avec Peter Hayes qui est ensuite rejoint par son acolyte pour « Shuffle Your Feet ». La batterie fait alors son retour avec « 666 Conducer » qui nous propose une ambiance plutôt country. Le set proposé a été propre, maîtrisé, bien rodé. Les initiés ont sûrement été ravis. Nous aurions cependant souhaité que l’énergie rock à laquelle nous pouvions nous attendre soit plus présente.

Black Rebel Motorcycle Club :

Peter Hayes.
Robert Levon Been.
Leah Shapiro.

Black Rebel Motorcycle ClubFacebook / Twitter / SoundcloudInstagram / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.