Mjc du Verdunois vignette 2017La Salle Jeanne D’Arc

Dagoba + Wheelfall

Le 21 Octobre 2017 – Verdun (55)

Notre avis :


Une soirée metal nous était proposée ce samedi par la Mjc du Verdunois. En raison des travaux de rénovation prévus au sein de la Maison des Jeunes et de la Culture, les concerts sont délocalisés cette saison à La Salle Jeanne d’Arc. Dans le cadre de la tournée Black Nova Tour, Dagoba était de passage ce soir à Verdun avec une première partie assurée par les Nancéiens de Wheelfall.

WHEELFALL

Fort du nouvel opus intitulé « The Atrocity Reports », Wheelfall nous faisait l’honneur de débuter cette soirée. C’est avec « The Way To Every Crime Is Ours », le titre qui ouvre ce nouvel album, que la formation Nancéienne lance les hostilités. Le show se joue en grande partie dans la pénombre et nous continuons avec « Vanishing Point », extrait de l’album « Glasrew Point » sorti en 2015. Ce morceau nous propose un long finish instrumental et amène les applaudissements nourris du public. Merci ! On est Wheelfall ! « Impenitent » vient poursuivre le show, et après une nouvelle salve d’applaudissements, « Dead Eyes » nous est alors proposé. La guitare lance ensuite « Shape Shifter », suivi de « There Is No You » et « Violence Is Seduction ». Wheelfall reçoit une nouvelle ovation et remercie encore le public. Le dernier morceau pour ce soir est annoncé et c’est avec « Return Trip » que le set est clôturé. Évoluant dans le metal industriel, Wheelfall nous a offert un ensemble brut et explosif. Un show apocalyptique accentué par les stroboscopes.

Wheelfall 2017

Wheelfall : Facebook / Twitter / BandcampInstagramSite Officiel

Wheelfall :

Fabien W. FURTER au chant et claviers.
Florian RAMBOUR à la guitare.
Thibaut THIEBLEMONT à la guitare.
Thibaut MARQUIS à la basse.
Nicolas GIRAUD à la batterie.

Les photos de la soirée : ici.

DAGOBA

Les pieds de micro en forme de chaînes métalliques n’attendent plus que l’entrée en scène des protagonistes. Les premières déflagrations sont lancées avec « I, Reptile ». D’emblée, les poings sont levés et Shawter ne cesse d’attiser l’excitation du public. Faites du bruit Verdun !!! Ça nous fait plaisir de revenir chez vous !!! Le prochain titre s’appelle « The Man You’re Not » ! Le groupe reçoit une ovation et « Black Smokers (752° Farenheit) » est envoyé dans la foulée. « Inner Sun » se joue dans les fumigènes et amène une nouvelle salve d’applaudissements. Merci Verdun !!! Il commence à faire chaud, ça fait plaisir !!! « Stone Ocean » est annoncé et le pogo fait son apparition. Ça va toujours les amis ?!! Le public est invité à sauter et scande le nom du groupe. Un circle pit est organisé. Nous avons droit à une très belle ambiance ce soir, avec un set qui va malheureusement être écourté suite à un léger malaise de Shawter qui doit quitter la scène. Un petit solo de batterie nous est alors proposé.

Dagoba 2017 (1)

Shawter réapparaît pour nous faire part de sa désolation de ne pouvoir continuer et pour dire au revoir au public. Les musiciens nous proposent alors 2 morceaux en instrumental et lancent un dernier pogo. S’excusant une nouvelle fois de n’avoir pu terminer le show, les musiciens nous invitent au merch et au bar. Nous avons eu malgré tout une très belle prestation avec un ensemble impressionnant de puissance, efficace et sans fioriture. Originaire de Marseille, Dagoba compte à son actif une discographie déjà impressionnante. Avec 7 albums au compteur, la formation s’est progressivement imposée comme un des groupes majeurs de la scène metal. Un album éponyme a ouvert la voie en 2003 avant « What Hell Is About » sorti en 2006. « Face The Colossus » est venu compléter la collection en 2008, et « Poseidon » en 2010. « Post Mortem Nihil Est », né en 2013, sera suivi de « Tales Of The Black Dawn » en 2015. Et c’est avec « Black Nova » sorti en 2017 que le groupe tourne actuellement.

Dagoba 2017 (2)

Dagoba :

Shawter au chant
Werther Ytier à la basse
Nicolas Bastos à la batterie
JL Ducroiset à la guitare

Dagoba : Facebook / Twitter / InstagramSite Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.