Watts A Bar 2017 vignetteWatts A Bar

Le 1er Septembre 2017

Bar Le Duc (55)

Notre avis :


Pour sa 7ème édition, le festival Watts A Bar s’est réinstallé au Parc du Château de Marbeaumont. Sous un chapiteau plein à craquer, 3 500 personnes ont répondu présent pour cette première soirée ! Au programme, de la révolte et de la rage avec Trust, du rock festif avec La Rue Ketanou et des riffs ravageurs avec Lumb.

LUMB

C’est Lumb qui nous fait le plaisir de débuter cette soirée. D’emblée, le groupe communique avec le public. Bonsoir ! On s’appelle Lumb et c’est le dernier concert du « Chinois » ! Pour resituer le contexte, Clément, qui est à la guitare, jouait ce soir une dernière fois au sein du groupe avant de s’investir dans d’autres projets. Marvin assurera ensuite la relève. Les premières déflagrations sont envoyées avec une longue « Intro » instrumentale. Bonsoir ! Ça va ?!! « Coffin Driver » vient poursuivre le show et « Old Stars » est ensuite annoncé. Merci beaucoup d’être venus, vous étiez pas obligés !!! Merci au Watts A Bar de faire jouer des groupes low cost !!! « Une Histoire De Temps » nous amène à « Uninspired » et « Shi Fu Mi » vient clôturer le set. Évoluant dans le heavy metal et le stoner, Lumb nous a offert un savant mélange de riffs lourds et incisifs. Le groupe quittera la scène après nous avoir donné rendez-vous au Temps Perdu le 23 septembre avec DSM et A VERY SAD STORY !

Lumb 2017

Lumb : Facebook / Soundcloud

Lumb :

Grégoire Bersot au chant et à la guitare.
Clément Lucion à la guitare.
Joris Français à la batterie.
Evan Gettliffe à la basse.
Marvin Chaveriat à la guitare.

Les photos de la soirée : ici.

LA RUE KETANOU

Au son du tambour, le groupe prend possession de la scène et lance le show avec « Interdit ». Interdit de pirater sur internet, interdit de dessiner le prophète, interdit de réfléchir… L’accordéon et les guitares nous emmènent « Sur Les Chemins De La Bohême » que le public reprend en choeur. Ça y est, on peut parler ! Chez nous, dans le Maine-et-Loire, quand c’est l’Aïd, à la fin du Ramadan, on danse ! Et c’est chose faite sous un chapiteau archicomble. Le public claque des mains et fait une ovation au groupe pour « La Fiancée De L’Eau ». La prochaine chanson est dédicacée à une copine : « Germaine », qui en avait marre de son mari, de téléfoot, et qui voulait fumer des pétards avec Manu Chao en Bolivie… « Mohammed » est ensuite annoncé et le morceau voit l’arrivée d’une guitare électrique. « Les Cigales » font chanter le public qui a les mains en l’air. Le groupe reçoit une ovation encore une fois. Ça vous dit d’aller boire un coup en Normandie ? C’est alors le moment de danser tous ensemble avec « Le Capitaine De La Barrique ». Un peu de douceur nous est ensuite proposée avec « Exil ». Le public chante et danse sur « Ma Faute À Toi ». La Rue Ketanou remercie le « Watts A Bar » et les bénévoles, et c’est avec « Les Hommes Que J’Aime » que le show se termine. La Rue Ketanou quittera la scène sous une belle ovation après avoir mis une sacrée ambiance !

La Rue Ketanou 2017

La Rue Ketanou : Site Officiel / Facebook

La Rue Ketanou :

Mourad Musset
Olivier Leite
Florent Vintrigner

Les photos de la soirée : ici.

TRUST

Dans le cadre de la tournée intitulée « Au Nom De La Rage », Trust faisait escale ce soir au Watts A Bar. Le groupe s’installe sur scène et lance les hostilités avec « L’Archange ». Nous avons alors droit à une heure et quart de textes engagés, dénonçant la répression, le capitalisme, l’antisémitisme et de façon plus large la politique française. Le show se poursuit avec « Marche Ou Crève » que le public chante les bras en l’air. « Fais Où On Te Dit De Faire » est ensuite envoyé, suivi de « Au Nom De La Race ». Le groupe reçoit alors une belle ovation. Bernie adresse ses premiers mots au public. Merci ! Bonsoir ! Comment allez-vous ? Ça va ? Merci d’être aussi nombreux ! Un tout nouveau titre est joué, dédié à Jupiter, en marche arrière ! C’est « L’Exterminateur » qui reçoit un bel accueil. Sur « Le Temps Efface Tout », le public reprend en choeur c’est dégueulasse ! Un nouveau titre encore nous est proposé, intitulé « Democrassie ». Les gens sont invités à sauter. « Surveille Ton Look » nous amène à « Comme Un Damné », puis Bernie présente les musiciens et les techniciens. « L’Elite » est envoyé dans la foulée et le groupe salue l’assistance avant de quitter la scène. Après un rappel chaleureux, Trust reviendra pour terminer en apothéose avec « Antisocial ». Une ovation sera faite. Le groupe prendra une petite photo souvenir avant de se retirer définitivement. Bravo ! Merci à vous ! Et surtout restez en colère ! Un beau moment engagé et revendicatif !

Trust WAB 2017

Trust : Facebook / Twitter

Trust :

Bernie Bonvoisin au chant.
Norbert “Nono” Krief à la guitare.
Ismaila “Izo” Diop à la guitare.
David Jacob à la basse.
Christian Dupuy à la batterie.

Les photos de la soirée : ici.

Un grand merci à l’association Be Real, et à toutes les personnes qui nous ont fait vivre ce superbe moment !

Watts A Bar : Site Officiel / Facebook / Twitter

Photos : Dimitri D.