IMANY en concert

+ SAANDIA

19 mai 2017
Style : Pop, Folk, World
Lieu : Bretagne, Saint Malo (35)

Notre avis :


Par Mike S.

Nadia Mladjao, alias IMANY –  l’espoir, la foi en Swahili – était de passage à Saint-Malo, le temps d’un concert, au milieu de sa longue tournée, pour partager sa musique et sa bonne humeur avec le millier de spectateurs que peut accueillir au maximum la Nouvelle Vague. Le concert était en effet Sold Out depuis quelques semaines. Bercée dans sa jeunesse par les voix de Tracy Chapman, Marvin Gaye, Tina Turner et de Billie Holiday, la voici maintenant à la tête d’un bel orchestre pour nous plonger dans son univers personnel, construit autour de mélodies mélancoliques, de rythmes world et de textes attachants. 

Pour ouvrir la soirée, SAANDIA était venue présenter ses propres chansons, qui s’intégraient parfaitement à l’atmosphère Folk World de la soirée, avec des titres comme Summertime Sadness ou Sorry, extraits pour la plupart de son premier EP, en attendant l’enregistrement d’un premier album (Antipodes Music). La voix assurée et les mélodies douces et agréables ont vite fait d’attirer le public sur le devant de la scène. N’ayant pas vu moi-même le concert, je ne vous en dirai pas plus… Mais heureusement Mister Philippe était là, pour immortaliser un instant de ce début de soirée.

saandia-2017-011

C’est donc dans une salle déjà comble à la température tropicale, que je suis arrivé, sur les notes Folk d’une version singulière de Bohemian Rhapsody (Queen). J’ai dû vite fait prendre le fil de la soirée, le public étant déjà entrée dans le sujet, reprenant en chœur les refrains des titres les plus connus de la jeunes chanteuse, qu’elle égrainait ingénieusement tout au long du set : Don’t Be So Shy, The Good the Bad and the Crazy, There Were Tears et surtout le dernier, Silver Lining (Clap your hands). Les arrangements étaient superbes, avec des cordes de violoncelle, sans surcharge, et des lumières tamisées, parfois plus chaudes ou même stroboscopiques, dans les moments plus dynamiques du concert.

Avec ces lumières qui virvoltaient et qui venaient se poser autant sur la scène que sur le public, c’était à chaque instant une occasion de voir sur les visages de la détente et de la joie.

imany-2017-14

Une sorte de sérénité latente qui s’emparait de toute la salle. Si Imany avait le simple « espoir » au travers de sa musique, d’apporter quelques moments de bonheur aux personnes qu’elle croise sur sa tournée, l’objectif était atteint ce soir à la Nouvelle Vague.

Et si cela ne suffisait pas, c’est avec ses derniers tubes, mais aussi avec une autre reprise, celle de Whitney Houston et son tube guimauve 80’s, I wanna dance with somebody, totalement revisité en slow langoureux, qu’elle finira de conquérir un public, déjà bien acquis depuis le début du set.

Au final, ce concert d’Imany , sans être, à proprement parler, un feu d’artifice d’émotions et de grands frissons comme ce fut le cas pour le concert de Rokia Traoré il y a quelques mois sur cette même scène, fut tout de même une occasion parfaite pour se vider la tête et faire un break dans le quotidien. Et on n’en demandait pas plus !


IMANY :  Facebook / Site officiel

SAANDIA : Facebook

La tournée d’Imany continue jusqu’à la fin de l’année.

imany-2017-19