cartonnerieLa Cartonnerie

Suicidal Tendencies + 22 Below

Le 16 Avril 2017 – Reims (51)

Notre avis :


Un peu de douceur nous était proposée en ce dimanche de Pâques. Les légendaires Suicidal Tendencies faisaient escale à La Cartonnerie pour clôturer leur tournée française et nous présenter le nouvel album intitulé « World Gone Mad ». Le public était au rendez-vous pour cette date exceptionnelle, avec une première partie assurée par 22 Below.

22 BELOW

Dans une ambiance tamisée, le groupe prend possession de la scène et lance le set avec « Wild Fire ». Le positionnement scénique est plutôt original. Madelief Licht, qui est au chant, est surélevée et en léger retrait par rapport aux musiciens qui sont alignés en façade. « Trouble » est ensuite proposé. Bonsoir ! Thank you so much for coming tonight ! We are 22 Below ! « Dark Knight » vient poursuivre le show et « Cross My Fingers » est enchaîné après quelques applaudissements. Nous continuons alors avec « Monopoly On Sorrow » et « Edge ». Madelief Licht descend de son piédestal pour lancer « Ashes To Ashes » et c’est avec « Green Mile » que 22 Below clôturera le set. Le groupe quittera le plateau après avoir salué le public. Originaire de Hollande, la formation évolue dans le rock atmosphérique. Une musique plutôt introspective et calme, à l’opposé de ce qui nous attend par la suite avec Mike Muir et ses acolytes.

22 Below 2017

22 Below :

Madelief Licht au chant.
Barteld Jansen à la guitare.
Paul Van Der Maat à la basse.
Walter Poppelaars à la guitare.
Jan Pohl à la batterie.
Arjan Vriens aux claviers.

22 Below : Facebook / Twitter / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

SUICIDAL TENDENCIES

L’effervescence est palpable dans la salle et le public est impatient de voir débouler les Suicidal Tendencies. Une intro annonce le début du show et les protagonistes débarquent avec « You Can’t Bring Me Down ». Make some noise ! C’est de la pure folie dès le départ. Les bras sont en l’air et le pogo est lancé. Le groupe enchaîne avec « I Shot Reagan ». La salle claque des mains au lancement de « Clap Like Ozzy » et les premiers slams font leur apparition. Suicidal Tendencies reçoit une ovation. This is the last show of the French Tour ! Put your hands in the air !!! This is « Freedumb » !!! Le groupe est une nouvelle fois acclamé et Mike Muir nous présente Dave Lombardo à la batterie. « Trip At The Brain » est envoyé. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Suicidal Tendencies occupe pleinement la scène, la parcourant d’un bout à l’autre. Quelle débauche d’énergie !!! Le morceau suivant est « Get Your Fight On ! ». Get your fist in the air ! Are you ready ?!  Nous continuons avec « War Inside My Head ». Le public saute et un circle pit est lancé. Nous avons alors droit à « Subliminal ». Faites du bruit !!! Merci !!!

ST2017

Ce show démentiel se poursuit avec « Send Me Your Money » et le public scande les initiales du groupe : S – T !!! Mike Muir serre les mains tendues au premier rang. « Institutionalized » et « Possessed To Skate » suivent et le public est invité à monter sur scène. Nous continuons avec « I Saw Your Mommy ». Merci beaucoup !!! Le temps de faire redescendre tout le monde et « Cyco Vision » est balancé. Un nouveau circle pit est organisé. Le temps de reprendre son souffle et le public reconnaît « How Will I Laugh Tomorrow ». La salle claque des mains. « Pledge Your Allegiance » est envoyé et les fans sont une nouvelle fois invités à monter sur scène. De la pure folie !!! « Living For Life » viendra clôturer cette furie. Le groupe saluera le public avec des poignées de mains, le batteur distribuera ses baguettes. Suicidal Tendencies prendra une petite photo souvenir. En tout cas, la formation a été à la hauteur de sa réputation. Un véritable bulldozer sur scène et proche de son public. Un grand moment encore une fois !

Suicidal Tendencies 2017 2

Suicidal Tendencies :

Mike Muir au chant.
Dean Pleasants à la guitare.
Dave Lombardo à la batterie.
Ra « Chile » Diaz à la basse.
Jeff Pogan à la guitare.

Suicidal Tendencies : Facebook / Twitter / Site Officiel

Les photos de la soirée : ici.

Photos : Dimitri D.